@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🚙🌲 Escapade sur les routes du Morvan au volant de l’Audi Q8

Après avoir pris en main il y a quelques jours l’Audi Q3 sur les routes du Maroc, il était temps de faire le comparatif avec son grand frère Audi Q8. Bienvenu dans la 8e dimension, celle du très haut de gamme des SUV made in Audi.

Les Q2, Q3, Q5 et Q7 devront faire de la place au nouveau Q8, sorti en grande pompe il y a quelques mois. Le premier SUV Coupé Audi voit grand, très grand. À l’image de sa version berline l’Audi A8, tout est dans la démesure et le grand luxe. Calandre Singleframe imposante, ailes élargies, jantes de 22’’… sans oublier son arsenal technologique de pointe. Inspirée de l’Audi quattro originelle, l’Audi Q8 s’impose dès le premier regard comme la nouvelle référence des SUV Coupé premium. Et des regards, il y a en a eu tout au long de ma route dans les forêts du Morvan. Je vous raconte la prise en main.

Audi Q8 : une limousine tout-terrain

Racée comme une GT, confortable comme une limousine et imposante comme un camion, le nouveau Audi Q8 impressionne pour cette capacité à jouer sur tous les terrains. Et justement, c’est surtout tout-terrain qu’elle a piqué mes émotions. L’Audi Q8 est un véritable baroudeur de luxe où tous les chemins s’empruntent avec une très propre dextérité. Ne laissant déjà personne indifférent sur sa route, c’est en mode off-road que ce SUV tire ses plus belles lettres de noblesse. Un véhicule statutaire sous toutes les coutures qui sait aussi prendre plaisir quand il s’agit de jouer hors des sentiers battus. Bien évidement, les acheteurs de l’Audi Q8 utiliseront les grandes performances de leur SUV pour monter sur certains trottoirs. Quel dommage… Le Q8 est un véritable baroudeur, merci au quattro en passant.

L’avantage certain de faire partie du groupe Volkswagen est que le constructeur Audi peut piocher chez ses petits voisins. Justement, Audi a eu la bonne idée d’aller voir du côté de la plateforme servant à la Porsche Cayenne et du Lamborghini Urus. Du coup, on a le droit au châssis des SUV les plus sportifs au monde, ce qui se voit dans le dessin et se ressent quelque part dans le comportement. L’Audi Q8 impressionne surtout pour son énorme confort. Ce qui plaira forcément à ceux (comme moi) qui ne comprennent pas l’idée du SUV sportifs. Ben ouais, on n’est jamais aussi bien à bord d’une Audi A8, n’oublions pas cet essai aux abords de Monaco. Mais bon, le Q8 reste bien sympathique en main lorsque les routes deviennent sinueuses, comme celles du Morvan. Audi n’oublie pas que ses voitures restent des jolies joujoux, surtout en mode dynamique.

L’Audi Q8 pourrait alors se définir comme une limousine de luxe surélevé. Il en a tous les talents, et même un peu plus. Une fois l’autoroute derrière nous et que font face quelques trous et caillasses, la différence se fait à peine ressentir. Le Q8 avale toutes les routes sans compromis, grâce à son mode off-road, le garde-corps s’élève de quelques centimètres pour le plus grand confort et sécurité. Bien évidement, il aurait été préférable d’avoir des jantes plus petites que celles de 22″, pour plus de maîtrise, néanmoins quelques 4×4 dignes de leur nom auraient de quoi rougir face à la dextérité de l’Audi Q8 sur les chemins escarpés.

On aime l’Audi Q8 surtout pour son look phénoménal et son impressionnante technologie

N’espérez pas passer inaperçu à bord de son volant. L’Audi Q8 est certainement ce qui se fait de plus sexy en ce moment chez les SUV, ptet même chez Audi. Un seul coup d’œil suffit pour saisir toute la puissance de l’Audi Q8. La calandre Singleframe octogonale en relief se dote de 6 baguettes verticales chromées et de larges entrées d’air qui accentuent le caractère sportif du SUV Coupé. Clairement le nouveau visage de la gamme Q a une sacré gueule.

De profil, la ligne de toit et le montant C plongeants confèrent à l’Audi Q8 une allure résolument sportive, tandis que trois lignes viennent sculpter les ailes en référence à l’Audi quattro originelle. A l’instar d’un coupé et de la version Sportback de l’Audi A7, l’Audi Q8 opte pour des portières sans encadrement, une première sur son segment. À souligner qu’à l’ouverture des portes, vous ne risquerez pas de vous prendre une vitre. À l’arrière, ce petit bandeau noir laqué propre aux modèles les plus luxueux de la gamme fait son petit effet. Et bien évidemment, la cerise sur le gâteau est l’intégration d’une ligne de feu courant sur toute la largeur. Une beauté sous tous les angles. Ce SUV coupé d’Audi affirme sa présence par la finesse de ses lignes et ses contours épurés, symboles de qualité et de dynamisme. Sans oublier la petite personnalisation qui fait aussi son petit effet : passage de roues, spoilers, diffuseurs et bas de caisse peuvent arborer une couleur contrastée pour lui donner un look résolument tout-terrain.

Outre son design sexy, l’Audi Q8 incarne à la perfection la sportivité selon Audi : efficiente, agile et dynamique. Son différentiel central 100% mécanique offre par défaut une répartition du couple à 40:60, privilégiant ainsi l’essieu arrière pour une conduite typée propulsion. Si besoin, la majorité du couple peut être transférée sur l’essieu bénéficiant de la meilleure motricité. En plus de la direction progressive de série qui réduit l’effort de braquage au volant, l’Audi Q8 peut être équipée en option de roues directrices. Dans ce cas les deux roues arrière s’orientent jusqu’à 5 degrés, dans le sens inverse des roues avant pour amplifier le braquage à basse vitesse et dans le même sens pour augmenter l’agilité et la stabilité à haute vitesse. Le Q8 malgré son gabarit se manie avec une géniale maniabilité.

Enfin, grâce à la nouvelle technologie de micro-hybridation (MHEV), l’Audi Q8 reste particulièrement efficiente pour son gabarit. Et rouler avec un diesel V6 de 3,0 L fait un peu moins mal au coeur du coup… Une batterie lithium-ion et un alterno-démarreur viennent soulager l’action du moteur thermique. Pendant les phases de décélération, l’alterno-démarreur peut récupérer jusqu’à 12 kW d’énergie qu’il réinjecte ensuite dans la batterie. Le SUV peut ainsi circuler en roues libres entre 55 et 160 km/h et actionner la fonction Start/Stop dès 22 km/h. Résultat : une consommation de carburant réduite et des passages de vitesses tout en fluidité. Tout en gardant une certaine puissance plutôt impressionnante pour ce poids pouvant aller jusqu’à 2,2 tonnes.

Une expérience de conduite hors-norme

Monter à bord d’un Q8, c’est découvrir tout le faste d’Audi. Un design épuré tout en lignes et horizontalité, des matériaux nobles, les toutes dernières fonctionnalités digitales et surtout un espace plus que généreux.

Boutons et molettes ont disparu pour laisser place aux écrans tactiles. L’Audi Q8 embarque la dernière génération du MMI qui intègre le retour haptique étrenné par l’Audi A8. À l’instar de votre smartphone, de nombreuses fonctionnalités se commandent du bout des doigts, ou directement par la voix grâce à l’assistant vocal. La console centrale intègre deux écrans tactiles dont l’ergonomie et l’interface font la qualité premium indéniable de ce SUV. Un double écran central dont on s’habitue facilement au final. Si l’écran supérieur de 10,1 pouces est utilisé pour contrôler la navigation et les fonctions d’infotainment, l’écran inférieur de 8,6 pouces vous permet de commander la climatisation et de saisir du texte. Pour une expérience digitale encore plus intense, le retour haptique du MMI Touch response recrée la sensation des boutons. Sans oublier bien sûr, l’indispensable Audi virtual cockpit via un écran LCD haute résolution de 12,3 pouces derrière votre volant. Ce tableau de bord entièrement numérique peut être adapté à vos préférences. Toutes les fonctions et services sont affichés via de superbes graphiques 3D.

Avec ses 4,99 mètres de long et ses 2 mètres de large, l’Audi Q8 règne en maître sur la gamme des SUV Audi. Par rapport à l’Audi Q7, le SUV coupé est rabaissé pour affirmer son caractère sportif. Néanmoins, les grands gabarits auront toujours de la place derrière et se sentiront bien à leur aise. Avec son empattement de 3 mètres, l’Audi Q8 offre un espace généreux à chacun de ses passagers. A l’arrière, la banquette est réglable et coulissante. Le volume de chargement quant à lui vous offre une capacité pouvant aller jusqu’à 1 755 litres une fois les sièges rabattus. Et pour encore plus de praticité au quotidien, l’Audi Q8 se dote d’un hayon entièrement électrique.

Et comme d’habitude, vous pourrez choisir en option l’éclairage d’ambiance. Soulignant à votre guise les lignes de l’habitacle avec des bandes lumineuses à LED. Vous pouvez personnaliser l’ambiance intérieure selon votre humeur en choisissant dans la palette des nombreuses couleurs proposées.

Et pour finir, stationner, rouler en ville ou parcourir de longues distances, quelle que soit la situation, l’Audi Q8 simplifie tous vos trajets. De nombreux systèmes d’assistance facilitent votre conduite : adaptive cruise assist, efficiency assist, crossing assist, avertissement de changement de voie, avertissement de proximité du trottoir et caméras 360°. Toutes ces fonctions sont pilotées par un système d’assistance qui s’appuie en permanence sur les données de cinq capteurs radar, six caméras, douze capteurs à ultrasons et d’un scanner laser (en fonction des options). Comme sur l’Audi A8, on vous dit.

Découvrez l’Audi Q8 sur audi.fr

Total
36
Partagez