@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Qu’il soit sculpté ou dansé, le mouvement est un art, la preuve dans Statures of Gods

Stature of Gods explore avec talent l’art du mouvement. Ce mouvement qu’il soit sculpté ou dansé, immortalisé ou en impulsion. Quand les jetés des danseurs d’Opéra font écho aux postures des statues parisiennes.

De la passerelle Léopold-Sédar-Senghor à l’esplanade du Trocadéro ou encore au pont des Arts, Stature of Gods explore l’art du mouvement et offre un nouveau regard fascinant de Paris. Alors que des danseurs de l’Opéra font leurs arabesques ou jetés, chacun que leurs mouvements font écho aux différentes poses des statuts de la capitale. Ces mouvements classiques rappellent alors ceux immortalisés dans la pierre. Le mouvement intemporel, qu’il soit dansant ou sculpté, est capturé à travers des images envoutantes tout en slow-motion.

Stature of Gods est un court-métrage de trois minutes tout en poésie. Réalisé par Arthur Valverde, il a remporté le prix de la meilleure cinématographie lors du festival international du film de mode Jolla. En mettant en parallèle, la sculpture et la danse classique, Stature Of Gods captive par sa puissance et la maîtrise technique des danseurs ; Victoria Dauberville, Thomas Docquir et Paul Marque du ballet de l’Opéra de Paris ou du Royal Ballet of Flanders.

Total
0
Partagez