@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Néoprisme expose Nowadays Records à la galerie Arts Factory

Voilà déjà deux ans que Néoprisme redonne ses lettres de noblesse à l’art oublié de la pochette d’album, remettant au centre l’oeuvre visuelle au delà de la critique musicale. Dans la logique de son travail, le webzine expose bientôt le label Nowadays Records à la galerie Arts Factory. Une exposition que je vous recommande fortement !

Déjà l’année dernière, à l’occasion de son premier anniversaire, Néoprisme exposait les visuels liés au label Entreprise. Du monde tordu de Moodoïd imagé par le duo ZEUGL à celui, plus vaste encore, de Blind Digital Citizen par Jean Turner, de la cité messine remodelée par Vincent Denis pour Grand Blanc au quintet cubique et orangé utilisé pour illustrer le “Musique de Club” de Bagarre. Fort de ce succès et parce que il faut bien fêter également ses deux ans, Néoprisme remet le couvert, toujours à la Galerie Arts Factory. Rejoignez l’event Facebook pour ne louper aucune information.

https://www.facebook.com/events/699857176836947/
 

Alors on prend (pas tout à fait) les mêmes, et on recommence : pour passer le cap de la deuxième année, Néoprisme se voit ainsi de nouveau donner carte blanche par la très exigeante Galerie Arts Factory, et profite de cette occasion, précieuse, pour exposer cette fois-ci le label Nowadays Records et ses visuels, principalement graphiques, de la jungle animale (et taxidermée) d’Emma LeDoyen et d’Erbery pour Fakear aux samples visuels d’AKROLAB pour La Fine Équipe, des silhouettes lactées de Clément et Nina pour Jumo aux visuels, qui peuvent aussi être textiles, d’ EVERYDAYZ & Phazz.

Buvez un verre avec Bastien le fondateur de Néoprisme

Le vernissage, qui aura donc lieu le jeudi 12 janvier 2017 à la Galerie Arts Factory au 27 rue de charonne, 75011 Paris, sera accompagné par les sets de trois pensionnaires de Nowadays : OOgo de La Fine Equipe – LFE (c’est-à-dire, excusez du peu, l’un des fondateurs du label), Louise Calzada du très radical Le Vasco, et Yann Kesz himself, en chair et en beats. Soit une bonne manière de faire dialoguer, parce que c’est le leitmotiv de Néoprisme et l’une des très grandes préoccupations de Nowadays, l’image et le son.

☞ Entrée libre de 18h à 22h le jeudi 12 janvier, et de 12h30 à 19h30 le vendredi 13 et le samedi 14 janvier 2017. Avec toi ?

np4-affiche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez