@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🚙🏔 Sur les routes des Hautes-Alpes au volant de l’Audi Q3 Sportback

Désormais quand on se rappellera aux doux souvenirs de l’essai Q3 sur les routes d’Agadir au Maroc l’année dernière, il faudra également penser à celui du Q3 Sportback l’hiver dernier. Nouveau look, nouveau gabarit, nouvelles technologies embarquées, la seconde génération de l’Audi Q3 apportait son lot de nouveautés flatteuse et bienvenues. Audi décline cette réussite Q3 en coupé et signe une offre quasi unique sur le marché avec le Q3 Sportback. Essai sur les routes des Hautes-Alpes avec une version diesel et sans quattro.

L’Audi Q3 Sportback ne laisse planer aucun doute quant à son caractère atypique entre coupé et SUV. À l’avant, la calandre Singleframe se distingue certes de son frère Q3 par une grille en nid d’abeille. Mais c’est surtout de profil que le SUV coupé compact se démarque clairement avec une ligne de toit plongeante et une ligne d’épaule plus basse. Avec ses courbes tout en muscles, l’Audi Q3 Sportback semble comme prête à bondir, même à l’arrêt. Vue de l’arrière, le hayon incliné et le becquet de toit sportif parachèvent le tout. Une véritable réussite de design ! Je vous laisse juger par vous-même avec ces quelques photos.

Sportivité et confort au menu de l’Audi Q3

Outre une allure singulière, l’Audi Q3 Sportback vous fait profiter également de technologies dernier-cri qui augmentent le plaisir de conduite à son bord. Comme à son habitude, le tableau de bord digital, le fameux Audi virtual cockpit (disponible en option), retransmet toutes les informations nécessaires à votre confort et sécurité, telles que la carte de navigation ou les compteurs, via un écran HD de 12,3 pouces au design toujours impeccable et au graphisme toujours aussi soigné. Le système d’infodivertissement MMI Navigation Plus au centre coiffe le haut de la gamme avec un écran entièrement tactile de 10,1 pouces disposé sur la console centrale. Et pour toujours rester connecté sur la route, vous pouvez évidemment relier votre smartphone à votre Audi grâce à l’Audi smartphone interface et l’Audi phone box. Digital native dans l’âme, l’Audi Q3 Sportback se dote, en option, des services Audi connect qui vous permettent, par exemple, de connaître en temps réel le trafic sur votre route, les prix des stations-services à proximité… Et pour aller plus loin encore, avec l’application myAudi, vous contrôlez à distance certaines fonctions, comme le verrouillage/déverrouillage des portes, ou consultez en temps réel le statut de votre Audi Q3 Sportback. La grande classe des grand-frères des gammes supérieures débarquent sur les SUV plus compacts. Et c’est pas plus mal au final.

Sous une carrosserie tout en muscle, ses motorisations puissantes lui font gagner en dynamisme

L’Audi Q3 Sportback est très agréable à conduire, cela sur tous les différents terrains : en ville, sur les longues distances ou en tout-terrain. De série, elle comprend une direction assistée progressive sportive, qui offre les avantages d’un rapport dépendant de l’angle de braquage. Alors que l’angle de braquage augmente, le rapport devient plus direct, ce qui facilite le braquage dans la circulation urbaine et pour les manœuvres. Dans les virages serrés, l’Audi Q3 Sportback est particulièrement dynamique, elle fait preuve d’une agilité spontanée et d’un haut niveau de confort, en particulier avec la suspension sport, que je vous recommande de sélectionner comme alternative à la suspension standard (sans supplément). Bien évidemment, pour adapter les caractéristiques du SUV en fonction des besoins, il y a l’Audi drive select. Celui-ci comprend toujours les six modes de conduite : auto, comfort, dynamic, offroad, efficiency et individual. Une fois sélectionné, chaque mode va impacter la réponse de l’accélérateur, la direction, le passage des rapports de vitesse de la boîte S tronic ainsi que l’amortissement piloté. L’amortissement sur chaque roue est adapté aux conditions de la route et à la situation de conduite en quelques millisecondes. Ainsi, la tenue de route oscille entre souple et ferme. Et c’est certainement là que le confort est le plus impressionnant.

Comme pour le Q3, la version Sportback embarque également les dernières innovations Audi en systèmes d’aide à la conduite. Ce qui reste toujours bluffant pour la catégorie. Le régulateur de vitesse adaptatif est disponible en option avec la boite automatique S tronic. Celui-ci cumule plusieurs fonctions avec le régulateur de vitesse adaptatif, le traffic jam assist pour conduire dans les embouteillages et l’active lane assist qui maintient automatiquement la voiture dans sa file. Ainsi, le conducteur bénéficie d’assistances à la fois longitudinales et latérales, ce qui améliore considérablement le confort, en particulier sur les longs trajets. L’essayer, c’est l’adopter. Il en va de même pour l’avertisseur de changement de file. Si l’un des deux radars arrière détecte un véhicule qui se trouve dans l’angle mort ou qui s’approche rapidement par l’arrière, une LED s’allume dans le rétroviseur extérieur correspondant pour alerter le conducteur. Bien évidemment, l’Audi Q3 embarque le Parc Assist et le système Audi pre sense front safety.

A savoir que pour le lancement sur le marché européen, il y aura un moteur essence et deux moteurs diesel. Le 2.0 TFSI de l’Audi Q3 Sportback 45 TFSI quattro est le moteur le plus puissant, avec 230 ch (169 kW). Les deux 2.0 TDI, qui délivrent 190 ch (140 kW) et 150 ch (110 kW), alimentent la Q3 Sportback 40 TDI quattro et la Q3 Sportback 35 TDI ; et c’est cette dernière que j’ai eu en main. Petit moteur en caractéristique, mais impressionnant à l’usage. Bien que un peu moi au démarrage, cette version sera certainement celle qu’adoptera les clients, en raison de son coût.

Découvrez le nouveau Audi Q3 Sportback sur audi.fr.

Total
0
Partagez