@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🌌 Explorez la constellation d’Orion avec des détails époustouflants

Vous voulez admirer la constellation d’Orion ? Au lieu de partir dans l’espace, vous pouvez plutôt passer votre temps sur les détails époustouflants de cette image de 2,5 gigapixels réalisée par Matt Harbison.

La constellation d’Orion est une des plus belles constellations du ciel. Nommée également le Chasseur Orion. Dans le ciel, on le reconnaît facilement aux trois étoiles alignées qui représentent sa ceinture. Au cours des cinq dernières années, l’astrophotographe Matt Harbison, basé à Chattanooga, a consacré plus de 500 heures à capturer les moindres détails de cette constellation d’Orion, une immense entreprise qui a abouti à une image époustouflante de 2,5 gigapixels. Dans son intégralité, Project Orion est composé de 2 508 plans individuels méticuleusement cousus ensemble dans une mosaïque ardente et étoilée. À retrouver sur son site pour l’ensemble des détails.

Dans une déclaration sur ce projet monumental, Matt Harbison écrit que sa fascination pour cette partie du ciel a commencé dans son enfance lors de voyages de camping et d’excursions de scouts et plus tard, alors qu’il se rendait au lycée et à l’université. Orion “était toujours là, apparemment discret. J’ai toujours ressenti une connexion avec cette quête cosmique. Les grandes décisions et événements de ma vie allaient et venaient, mais ces étoiles semblaient toujours trouver leur chemin dans ma conscience”, dit-il.

Matt Harbison a commencé par photographier Andromeda en 2011 avant de se concentrer sur Orion en 2013. Il a voyagé du Tennessee au Texas pour capturer la nébuleuse à divers endroits et a souvent campé avec un groupe d’astrophotographes dans des tentes de pêche sur glace. Il explique le long processus :

“L’image a posé de nombreux problèmes dès le départ : équilibrer les différentes conditions de ciel par nuit, s’aligner sur la même position d’étoile chaque nuit et revenir méticuleusement à une position de quelques milliers de pixels au nord, au sud, à l’est ou à l’ouest. Outre le défi du logiciel, il y avait aussi les problèmes matériels et les conditions météorologiques difficiles dans l’est du Tennessee. Bien sûr, il y a de bonnes nuits, mais il y a aussi des nuits moins bonnes.”

Après avoir rassemblé des centaines de clichés individuels, Matt Harbison s’est rendu compte qu’il avait besoin de mettre à jour son équipement au fur et à mesure que la portée de l’image augmentait. “Le projet représente un total de 44 To sur 21 disques durs, 7 ordinateurs portables et 3 ordinateurs de bureau…“, dit-il.

Maintenant terminé, l’image composite est disponible pour l’exploration sur le site de Harbison. Suivez-le sur Instagram et YouTube, où il partage ses découvertes sur l’espace, et regardez la vidéo en bas de l’article pour approfondir son processus.

Total
0
Partagez