@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

♻️ Une tour de 100 mètre de haut pour dépolluer la ville de Xian


Il s’agit tout simplement du “plus grand purificateur d’air du monde.” Une tour de purification d’air de 100 mètres de haut a été montée à Xian, dans la province de Shaanxi en Chine, pour contribuer à réduire les niveaux de pollution dans la ville.

Longtemps négligées, les règles environnementales font depuis l’année dernière en Chine l’objet d’inspections sévères de la part du ministère de l’environnement. Le plus gros pollueur du monde vit pleinement sa prise de conscience et multiplie alors les projets impressionnants pour réduire sa pollution. De ces projets, il existe celui de cet immense purificateur d’air de 100m de haut pour dépolluer une ville de 8 millions d’habitants. Une première mondiale.

La tour a été construite à Xian dans la province du Shaanxi, ancienne capitale chinoise. Une ville où la qualité de l’air est considérée comme dangereuse pour la santé selon le site d’observation Aqicn. Rien qu’aujourd’hui tous les voyants sont au rouge. Xian peut connaître une forte pollution en hiver, une grande partie du chauffage de la ville reposant sur le charbon. Il était nécessaire pour le gouvernement de faire quelque chose et de tester un nouveau procédé gigantesque pour dépolluer la ville. Encore en phase de test par les scientifiques, Cao Junji, le chef de la recherche, a tout de même déclaré que des améliorations de la qualité de l’air avaient été observées sur une superficie de 10 kilomètres carrés dans la ville au cours des derniers mois et que la tour a réussi à produire plus de 10 millions de mètres cubes d’air pur par jour depuis son lancement. Cao a ajouté que lors des jours très pollués, la tour était capable de réduire le smog proche des niveaux modérés.

Le système de ce purificateur d’air fonctionne grâce à un système de serres couvrant environ la moitié de la taille d’un terrain de football autour de la base de la tour. L’air pollué est aspiré dans ces serres et chauffé par l’énergie solaire. L’air chaud monte ensuite à travers la tour et traverse plusieurs couches de filtres de nettoyage, avant d’être réinjecté dans l’atmosphère. La réduction moyenne des PM2,5 – les particules fines dans le smog jugées les plus nocives pour la santé – a chuté de 15% lors d’une forte pollution.

Ce test désormais passé, le gouvernement chinois envisage de construire d’autres de ces tours dans tout le pays mais cette fois dans un format encore plus grand : 500 mètres de haut et 30 kilomètres carrés de serre au pied. Comme quoi, quand on veut, on peut.

Total
0
Partagez