@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

La vie est une pute, surtout pour nos ruptures amoureuses

life is a bitch‘Life’s a Bitch’ est un court-métrage brut qui parle avec humour de nos ruptures amoureuses. 5 minutes et 95 scènes pour démontrer que la vie est quand même une pute.

Comment résumer une rupture amoureuse ? Le réalisateur québécois François Jaros n’a eu besoin que de 5 minutes et 95 scènes pour faire le point. Une rupture amoureuse résumée avec finesse dans un sacré tourbillon émotionnel, découpé en situations qui frappent le personnage principal en plein dans la gueule à chaque fois. Sans nous plomber pour autant grâce à un cynisme sacrément efficace. Ces lendemains difficiles sont mis en scène avec un certain humour noir très présent et un montage propre et efficace que le court-métrage de François Jaros sort définitivement du lot.

‘Life’s a Bitch’ est aussi drôle qu’incisif, si proche d’une certaine réalité par laquelle on est tous déjà plus ou moins passée. À le voir, il n’est pas étonnant qu’il soit sélectionné dans la section court métrage du pointu Festival de Sundance. C’est avec cette mise en scène si spécial que ‘Life’s a Bitch’ sort définitivement du lot.

Une mise en scène décrit parfaitement par le descriptif de la vidéo : “Un deuil amoureux. Choc. Déni. Insomnie. Mousse. Morve. Masturbation. Pop-tart. Pigeons. Dentifrice. Hôpital. Baise. Bye. Poils. Sports. Poulet. Foufoune. Gamins. Rejet. Écureuils. Pleurs. Malaise. 95 scènes. 5 minutes. Toutes des connes.”

N’attendez plus et regardez ce court-métrage d’exception.

Regardez ‘Life’s a Bitch’ de François Jaros

toutes des connes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez