@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🎨 it wasn’t us, la peinture kaléidoscopique et magistrale de Katharina Grosse

La peinture kaléidoscopique et magistrale de Katharina Grosse rassemble les couleurs et les formes, les environnements naturels et artificiels et ses visiteurs en tant que participants dans un amalgame complet de teintes.

La dernière installation de Katharina Grosse transforme et transcende les limites d’un ancien bâtiment ferroviaire de Berlin. Intitulée it wasn’t us, son oeuvre magistrale occupe à la fois l’intérieur et l’extérieur du Hamburger Bahnhof du Museum für Gegenwart, un musée qui fait partie de la galerie nationale de Berlin. Comme vous pouvez le voir, les couleurs aux formes multiples, aussi bien à plat qu’en plusieurs dimensions, s’emparent des murs, des sols, de l’espace dans son ensemble. Tout en expansion et explosion multicolore. Déstabilisant l’architecture industrielle de l’existant.

La peinture kaléidoscopique de Katharina Grosse rassemble les couleurs et les formes, les environnements naturels et artificiels et ses visiteurs en tant que participants dans un amalgame complet de teintes. Les frontières entre les objets et entre les orientations horizontale et verticale se dissipent à volonté, et l’échelle de l’œuvre change continuellement en fonction de la position du visiteur. Par conséquent, à mesure que le spectateur se déplace dans la peinture, de nouveaux espaces émergent tout au long de l’œuvre, les formes abstraites gonflent dans différentes directions, s’engouffrant à l’infini, créant une nouvelle émotion à chaque angle. “J’ai peint mon chemin pour sortir du bâtiment”, a déclaré Katharina Grosse à propos de ce projet spectaculaire.

it wasn’t us sera présenté au musée de Berlin jusqu’au 1er octobre 2021, et si vous ne pouvez pas en faire l’expérience en personne, regardez la vidéo immersive et l’interview de l’artiste ci-dessous, si vous êtes bon dans la langue de Goethe. Pour approfondir le travail de Grosse, achetez une copie de sa prochaine monographie ou consultez son Instagram.

Découvrez un reportage immersif de Katharina Grosse et son it wasn’t us

Total
1
Partagez