@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Le lumineux et printanier Light Upon The Lake de Whitney

whitney-light-upon-the-lakeC’est un album lumineux. Après avoir écouté No Woman, il est certain que vous aussi vous tomberez amoureux du style désinvolte de Whitney. Le ‘supergroupe’ formé autour du duo Max Kakacek (Smith Westerns) et Julien Ehrlich (Unknown Mortal Orchestra) publie un premier disque au songwriting bucolique nimbées d’une jolie patine seventies. Light Upon The Lake est l’album de ce printemps. 

Est-ce qu’un duo peut être considéré comme un ‘supergroupe’ ? Vous savez ce genre de groupe construit à partir de musiciens d’autres groupes à succès. Derrière Whitney et ce nom féminin se cache un groupe de mecs dont la dynamique et l’artistique est assurée par le duo Max Kakacek et Julien Ehrlich. Le premier a fait ses armes en tant que guitariste du groupe Smith Westerns, le second en tant que batteur d’Unknown Mortal Orchestra. Deux groupes dont je n’aurai pas l’insolence de vous présenter, tant vous suivez mes coups de coeurs avec délectations.

C’est quand les Smith Westerns se sont séparés en 2014 que les deux leaders de Whitney se sont retrouvés à partager le même appartement à Chicago. Une nouvelle vie à partager pâtes, tv et doutes sur leur avenir artistique à venir. C’est après une rupture amoureuse, presque au même moment, que les deux colocataires amis ont décidé de composer ensemble leurs premières chansons. Des sessions d’écritures matinales et chaleureuses durant l’un des hivers les plus rudes de Chicago, comme un remède à leur maux, décontractées et fructueuses, se passant guitares et feuilles d’écritures chacun leur tour. Le projet a ensuite pris son envol, son corps et sa direction quand le duo est allé enregistrer à Los Angeles, sous la houlette du leader de Foxygen, Jonathan Rado. D’autres musiciens les ont alors rejoins dans cette nouvelle aventure qui risque bien de marquer 2016, tant leur premier album Light Upon The Lake est éblouissant de tendresse et de justesse.

Whitney avant de tomber dans le grand bain
Whitney avant de tomber dans le grand bain

Whitney aime composer une musique tout en désinvolture, une musique mélancolique qui combine à la fois une voix traînante à la Townes Van Zandt, une énergie turbulente à la Jim Ford et un style joyeusement lapidé de Bobby Charles. En moins de trente courtes minutes, Light Upon the Lake offre une belle collection de chansons pastorales nimbées d’une jolie patine seventies, pas très loin du classicisme de Neil Young. Un songwriting lumineux qui marque le point culminant d’une période créatrice courte, mais incroyablement intense pour le duo. Et dire que Whitney est plus que la somme de ses parties serait un euphémisme criminel tellement le groupe apporte lui aussi son lot de pierre à cette lumière.

Whitney au grand complet vers la route du succès
Whitney au grand complet vers la route du succès

En exorcisant leurs démons ensemble Max Kakacek et Julien Ehrlich se sont mis à évoquer quelque chose de lumineux. Une nouvelle présence, une nouvelle personnalité à laquelle ils ont offert le nom de Whitney. “Nous étions en pleine séance de composition, ensemble, comme une seule personne, et à chaque fois que nous étions coincés, nous nous demandions ‘Que ferait Whitney pour sortir de ce problème ?’ Nous avons alors personnifié le groupe à travers le nom de cette personne, notre entité qui nous a énormément aidé tout au long du processus. Mais rien n’est pas absolument parfait, elle est très humaine dans sa personnalité, dans l’esprit que nous avions d’elle.” explique Max Kakacek.

Et dans toutes ces imperfections se trouve l’immense humanité de la musique de Whitney. Intemporelle aussi, on ne sait pas trop d’où peut provenir cette musique voyageuse. Toujours sur le fil de l’équilibre, entre pleurs et sourires, entre ombre et lumière. Light Upon The Lake pourrait être idéal au moment d’un crépuscule, mais elle est en réalité parfaite pour accompagner le Printemps. Un printemps qui ne se reconnait plus trop ces derniers temps dans sa météo schizophrène.

☞ Light Upon The Lake de Whitney est sorti le 3 juin chez Secretly Canadian. Vous pouvez l’acheter sur iTunes et l’écouter sur Spotify ou Deezer à la suite.

☞ Vous pouvez suivre Whitney sur leur site, Facebook et Twitter

☞ Whitney sera en concert le 18 juin au Point Éphémère aux côtés de Gabriel Auguste

https://www.facebook.com/events/1729810363972725

Écoutez Light Upon The Lake de Whitney

On est pas bien là avec Whitney ?
On est pas bien là avec Whitney ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez