@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Graham Hughes a visité tous les pays du monde sans jamais prendre l’avion

C’est un aventurier, un vrai. Graham Hughes est le premier homme à avoir visité les 201 pays de la planète sans jamais avoir pris le moindre avion. Une aventure validée par le Guinness Book des records pour un périple qui a duré presque quatre ans.

En novembre 2012, Graham Hughes est arrivé à Juba, la capitale du Sud-Soudan, la plus récente nation du monde à l’époque, au terme d’une odyssée de presque quatre ans. Ce britannique de 33 ans s’était lancé dans une aventure folle : visiter tous les pays du monde sans jamais prendre une seule fois l’avion. Après avoir parcouru plus de 250 000 km en 1 426 jours, il a visité au final plus de 201 pays. Il s’est rendu dans les 193 pays reconnus par l’O.N.U. ainsi qu’à Taïwan, au Vatican, en Palestine, au Kosovo, dans une partie du Sahara occidental et dans les quatre pays composant le Royaume-Uni : Écosse, Irlande, Angleterre et le pays de Galles. Un véritable tour du monde qui lui permet de détenir officiellement un record dans le Guinness Book. (ils ont mis 14 mois pour le valider…)

Une tour du monde que vous pouvez découvrir à travers cette vidéo de selfie pris dans chaque pays que Graham a visité :

Se déplaçant uniquement en bateau, en bus, en train ou en taxi, et avec seulement 12 euros en poche par jour, Graham Hughes a accompli un véritable exploit. Ce globe trotter étant aussi vidéaste, il a filmé son voyage sous la forme d’un documentaire intitulé Graham’s World pour la chaîne National Geographic. Ce qui a permis de suivre son aventure, aussi bien à la tv que sur sa chaîne youtube. Au delà de cette vidéo pleine de selfie, une autre marque forcément l’attention. Celle son dernier jour :

“Cela fait maintenant 1 426 jours que je voyage (…). J’ai commencé le 1er janvier 2009 en Uruguay (…). C’est ici que mon Odyssée s’arrête”, s’exclame-t-il à Juba dans la vidéo suivante, champagne à la main. Il peut célébrer son moment.

L’aventurier en a vu tellement. Il a été emprisonné en Afrique (deux fois), a dansé avec des tribus en Papouasie-Nouvelle-Guinée, a escaladé les pyramides de Gizeh, a nagé avec des méduses à Palau, a noué une belle “amitié” avec des orangs-outans à Bornéo, a remporté une île des Caraïbes (appelé Jinja) durant un jeu de télévision, a rencontré le premier ministre du Tuvalu, et a failli se faire kidnapper par des pirates somaliens…

Malgré toutes ses aventures et parfois mésaventures, une seule fois il a voulu mettre fin à son voyage. Après la mort de sa soeur aînée d’un cancer, il ne trouvait plus la force d’avancer et souhaitait abandonner. Il lui restait seulement 17 pays à visité. Au final, le globe-trotter a décidé de dédier son aventure à sa sœur en récoltant de l’argent pour venir en aide à une association caritative britannique : WaterAid. Ce sont les personnes qu’il a rencontré sur la route qui lui ont donné la force de continuer. Parce qu’un sentiment lui reste, plus fort que les autres : “Tout simplement celui de la reconnaissance intense à chaque personne dans le monde qui m’a aidé à venir ici, en me donnant un coup de pouce, en me laissant dormir sur leur canapé ou en m’indiquant la bonne direction”, a-t-il déclaré au Daily Telegraph. “Le monde n’est pas un endroit si gigantesque et effrayant, il est fait de personnes amicales et bienveillantes, qui veulent simplement vous aider”. Alors autant partir à leur rencontre.

L’histoire date, mais mérite d’être raconté encore aujourd’hui.

☛ Pour découvrir toute l’aventure de Graham Hugues, servez-vous directement sur le site The Odyssey Expedition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
1
Partagez