@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🚙🌿 Audi Q5 55 TFSI e quattro, l’hybride branchée pour le meilleur du monde d’après

Après avoir mis les roues dans le nouveau monde avec son SUV 100% électrique e-tron, Audi continue cet excitant chemin avec l’Audi Q5 55 TFSI e quattro ; l’hybride rechargeable de deuxième génération. Capable de rouler aussi bien en électrique tout en affichant des performances proches du SQ5. L’Audi Q5 55 TFSI e quattro est certainement le meilleur Q5 à ce jour.

Ma toute dernière fois avec la gamme Q5, c’était il y a deux ans sur les routes de Sancerre au volant de la version Sport, le fameux SQ5. Entre temps, j’ai pu prendre la route avec l’e-tron et donc apprécier l’excellence d’Audi sur le 100% électrique. Le monde évolue et mes envies également, désormais je pense consommation et confort, avant sportivité, et l’électrique est forcément bienvenu. J’attendais alors beaucoup de cette nouvelle hybridation de deuxième génération, initiée par l’Audi Q5 55 TFSI e quattro.

En effet, pour la deuxième fois de son histoire, l’Audi Q5 se dote d’une version hybride, dans le but de se montrer plus vertueux, plus aux normes de nos sociétés à venir et nécessaire, et ainsi de faire baisser la moyenne d’émissions de CO2 de la gamme, pas con pour les SUV. Alors que le premier Q5 électrifié de 2011 était un hybride classique, ce nouveau modèle est un hybride rechargeable, comme tous ceux arborant le nouveau label TFSI e. La base reste le quatre cylindres essence 2.0 TFSI de 252 ch, associée à un moteur électrique de 143 ch, capable de rouler en 100% électrique sur 40 km au moins. Audi revendique une puissance cumulée de 367 ch, des performances dignes d’un SQ5 ! Pour finir, la cerise sur le gâteau, Audi n’a pas oublié d’intégrer sa nécessaire transmission permanente quattro avec technologie ultra à l’ensemble. Avec toute cela, l’Audi Q5 55 TFSI e quattro combine le juste milieu et meilleur des deux mondes, entre essence et électrique. Afin d’allier sportivité avec sobriété, consommation avec modernité.

Le résultat est bluffant d’efficacité. Vous êtes bien au volant de ce qu’il se fait de mieux en terme de polyvalence et de confort pour un SUV premium du quotidien. Aussi bien à l’aise en ville avec son électrique que sur les routes de campagnes avec son essence. Je quitte ainsi l’urbanisme parisien pour la verdure d’Île-de-France. Des quais de Marne au Vexin, de Fontainebleau à Rambouillet, j’ai eu l’occasion d’essayer ce Audi Q5 55 TFSI e quattro dans toutes les conditions possibles. Il me manque beaucoup…

Aussi bien à l’aise en ville, que sur l’autoroute ou les routes de campagnes

En alliant une motorisation thermique 4 cylindres et une motorisation électrique, l’Audi Q5 55 TFSI e quattro offre les performances d’un SUV sportif tout en sobriété. Son secret ? Cette nouvelle motorisation électrique d’une puissance de 143 ch, offrant une autonomie d’au moins 40 km en ville (et qui se confirme une fois au volant). Idéal pour parcourir vos trajets quotidiens en conduite tout-électrique et sans la moindre émission.

L’Audi Q5 55 TFSI e quattro offre tout le confort d’un SUV premium, tout en vous assurant la conduite la plus efficiente possible. Le mode Auto gère le fonctionnement hybride pour vous, avec par exemple, un démarrage qui s’effectue en mode EV par défaut, c’est-à-dire tout-électrique. En fonction de la situation, le moteur thermique prend ensuite le relais, mieux lorsque vous attaquez l’autoroute… En mode hybride, le véhicule gère automatiquement la charge de batterie nécessaire afin de réduire votre consommation de carburant, mieux sur les trajets en ville ou sur les petites routes de la verte campagne. Le mode EV vous permet de passer en conduite tout-électrique tandis que le mode Battery Hold préserve l’autonomie de votre batterie en maintenant l’état de charge existant.

De plus, en fonction des trajets, l’assistant d’efficacité prédictive vous garantit une utilisation optimale de l’énergie électrique. En s’appuyant sur les données de navigation, le système calcule votre itinéraire et sélectionne le mode de conduite le plus adapté. Un signal haptique sur la pédale d’accélération vous indique le moment où il faut ralentir pour utiliser au maximum l’énergie cinétique. De plus, vous pouvez également choisir vous même le mode de conduite le plus adapté à la situation : hybride, EV ou Battery Hold en appuyant vous même sur le bouton spécifique de la console centrale. Par ailleurs, sur cette version d’Audi Q5 55 TFSI e quattro en test, il s’agissait de l’ancienne interface de contrôle. Tout laisse à croire qu’une nouvelle génération de ce Q5 arrivera bientôt avec les deux écrans centraux initiés par le Q8 chez les SUV.

Une hybridation branchée pour le monde de demain

De série, l’Audi Q5 55 TFSI e quattro se dote tout ce qu’il faut pour pouvoir recharger chez vous ou dans les espaces publics, rue ou parking. Quand vous jouez à domicile, le système de recharge e-tron compact intègre une unité de commande ainsi que des câbles avec prises industrielles et domestiques. Indispensable lors de vos déplacements, le câble Mode 3 vous permet de profiter des stations de charge publiques. Pour faciliter l’accès aux bornes de recharge en ville ou sur les grands axes autoroutiers, l’Audi e-tron Charging Service vous permet d’accéder facilement et rapidement à un grand nombre de stations en Europe au moyen d’un abonnement et d’une carte RFID. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez à tout moment et où que vous soyez via l’appli myAudi, le niveau de batterie ou l’autonomie du véhicule. Vous pouvez également gérer la charge de votre Audi Q5 55 TFSI e quattro depuis votre smartphone pour être sûr de prendre la route l’esprit serein.

Malheureusement pour moi, je n’ai pas pu tester la recharge du véhicule. Toutes les bornes de recharges électriques publiques essayées ne fonctionnaient pas… Si Emmanuel Macron souhaite donner à l’automobile un cap électrique à la sortie de cette crise sanitaire, il faudra également penser fournisseur de cette sainte électricité. C’est beau d’avoir un véhicule électrique, si on ne peut pas le charger c’est beaucoup moins beau… Des 5 bornes publiques cherchées et trouvées sur mes chemins, aucunes n’étaient fonctionnelles. Soit, il y avait une obligation d’abonnement au mois à souscrire à la ville spécifique, soit les bornes étaient tout simplement éteintes… Il y a là une réelle problématique qu’il faudra résoudre au plus vite, sinon ce verdissement soudain de la politique présidentiel ne sera qu’une énième parole d’opportunisme irréfléchi.

☞ Découvrez l’Audi Q5 55 TFSI e quattro sur Audi.fr.

Total
3
Partagez