@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🎶 Amusez-vous avec le groove façon DFA Records made in Van Goose ❤️

Attention, ça va groover dans les chaumières. Van Goose c’est la certitude de danser et de vous lâcher comme lorsque vous mettez du LCD Soundsystem ou autres bijoux de DFA Records à fond dans les baffles. Ne vous faites pas prier, et laissez vous tenter par son premier album Habitual Eater !

Musicien et producteur de longue date, Shlomi Lavie est plus connu sous le pseudonyme Van Goose. Et pour ceux qui ne le connaissent pas encore, il est temps de vous y mettre avec son premier album Habitual Eater. Faisant écho aux débuts de DFA, le no-wave propulsif et post-punk de 99 Records et l’emblématique West End, des chansons comme Mike Myers, Right Wave et On My Hand sonnent comme s’ils ont été rayonnés d’une discothèque de la vieille école dans l’espace. Et puis il y a Last Bus.

Lorsque la mère de Shlomi Lavie s’est rendu compte qu’elle avait un enfant hyperactif sur les mains, elle n’a certainement pas traité ses tendances concernant le TDAH avec des pilules. Elle a inscrit Shlomi pour un cours de fanfare dans un centre communautaire. Le seul problème ? Son directeur musical a estimé que le batteur “n’avait aucune coordination” et devait jouer de la trompette à la place. Le commentaire ne piqua pas tant que ça colla, s’assurant qu’il passerait les deux prochaines décennies à prouver que tout le monde avait tort. Et ils ont eu tort, en commençant par le studio et la scène de Shlomi Lavie aux côtés d’artistes israéliens acclamés tels que Berry Sakharof, Arik Einstein et Yehudit Ravitz. Sans parler de concerts aléatoires comme une session d’enregistrement avec Ryan Gosling et le musicien / producteur local Rona Kenan.

Shlomi Lavie a également prêté ses rythmes inébranlables à deux albums à succès du groupe enivrant Habiluim. L’un des groupes les plus improbables d’Israel, ils sont connus pour avoir inséré des paroles sombres et subversives dans un mélange agité de punk rock, de folklore balkanique et de musique klezmer. Un peu comme un cheval de Troie, soumis à un régime constant d’ironie, de rage et de Kurt Weill. Cette approche les a amenés jusque dans un studio d’enregistrement à Brooklyn, donnant à Shlomi Lavie un premier aperçu de cette ville qu’il allait bientôt appeler chez lui.

“J’ai toujours senti qu’il me manquait quelque chose”, explique-t-il, “comme si tout un monde dans ma tête était sur le point d’exploser. C’est quand j’ai commencé à écrire ma propre musique.”

Le premier projet de Shlomi Lavie à Brooklyn après avoir quitté Habiluim ressemblait davantage à une pièce de théâtre maniaque avec une bande son électro-punk qu’à un groupe approprié. “Je jouais le rôle d’un personnage, maquillé et criant d’une voix rauque, Tom Waits-y”, explique-t-il. “Nous avions des masques à gaz qui remettaient des oignons à la foule, des danseurs et un rat en caoutchouc. On se sentait étrangement en sécurité.”

Pour briser ce cycle, Shlomi Lavie a suivi deux voies totalement différentes : un poste de batteur permanent dans le groupe Marcy Playground et un groupe solo appelé Van Goose. Alors que son rôle dans le premier est fort depuis 2008, le second n’a pas bouclé son premier disque avant l’année dernière. Habitual Eater valait le coup d’attendre !

Habitual Eater de Van Goose sort le 1e mars.

☞ Suivez Van Goose sur son site, Facebook, Instagram et Youtube.

Écoutez Habitual Eater de Van Goose



Vous aimez ? N’hésitez pas à acheter Habitual Eater de Van Goose pour vous ou pour offrir.

Regardez le clip Last Bus de Van Goose

Total
27
Partagez