@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Difficile de ne pas tomber amoureux de la house délicieuse de Romare dans Love Songs: Part Two

romare-love-songsRomare prolonge l’amour qu’il avait déjà distillé dans son deuxième EP Love Songs: Part One. Cette fois, un album intitulé Love Songs: Part Two, comme une deuxième partie d’amour plus longue encore, plus juteuse. Où il est difficile de ne pas tomber amoureux quand le beat est si doux. 

Archie Fairhurst, connu sous le nom Romare, vous porte à nouveau tout son amour. Comme ça, sans rien de demander en retour. De l’amour, du vrai, de la tendresse pour les oreilles, les hanches et le coeur. Avec ce deuxième volet de ces Love Songs, vous risquerez bien de tomber à nouveau amoureux de ce Romare si sexy à souhait.

Après avoir étudié la culture visuelle afro-américaine à l’université, il a eu son petit “moment Sex Pistols” quand il est tombé sur le travail de Romare Bearden. Les œuvres de cet artiste peintre et écrivain afro-américain ont largement inspiré le jeune musicien. Maître du collage et de la superposition des images dans les années 50, Bearden a largement contribué dans la communauté Afro-américaine, devenant un membre important du groupe de Harlem The Spiral. Multipliant les supports artistiques, privilégiant le jazz et sa culture, il basa son travail essentiellement sur la défense des droits civiques et sur l’amour entre les peuples. De cette superposition de techniques, d’idées et de valeurs, Romare a alors transposé cette amour tout simplement dans sa musique qu’il fabrique par touche, par élément l’un dessus l’autre. Un amour qui reste au centre de sa démarche musicale encore aujourd’hui. Après des stages comme batteur et guitariste à l’école et à l’université, il s’installa à Paris où il prit pour la premières fois les platines et commença alors à mixer sa propre musique avec des samples de disques de seconde main. Romare né donc de ses études, de cet amour pour Baerden et ce ressent dans ce deuxième formidable disque : Love Songs: Part Two.

romare

Après ce séjour parisien, Romare déménagea à Londres. Il se lance avec son premier EP Meditations on Afrocentrism en mars 2012, avec le succès et les concerts vient un autre EP Love Songs: Part One l’année suivante. Ces nouveaux titres sont alors inclus dans des compilations de poids lourds du milieu tel que Bonobo, Tiga et Gilles Peterson.

Projections, son premier album sorti l’année dernière, est appelé ainsi en hommage à une exposition de Romare Baerden. De nombreux titres souhaitent rendre hommage à cette Amérique multiculturelle que défendait son homonyme. Work Song aux grands chansons classiques américaines et Rainbow à la disco. Projections est une merveille d’album dont j’étais complètement passé à côté. Un grand catalogue des mouvements musicaux et influences dans la musique américaine à feuilleter avec délice. Quel dommage et quelle bizarrerie d’être passé à côté. Projections a été nommé disque de l’année dans DJ Mag et encensé par de nombreux médias. À écouter, tout comme il faudra écouter Love Songs: Part Two !

Voilà Romare de retour avec tout autant de délice. Plus de malice encore. Dans la continuité de Perceptions, Love Songs: Part Two approfondi juste les choses. Véhiculant une house délicieux où le rythme est ciselé avec précision entre boucles hypnotiques et beats minimalistes, sans délaisser fort heureusement ce même groove qui habite son univers depuis toujours. Bien que l’échantillonnage de vinyle joue toujours un rôle clé dans sa pratique, Romare a plus joué encore de musique sur ce nouvel album. Vous pouvez y entendre plus d’enregistrement live, du synthétiseurs monophoniques à la flûte à bec de sa grand-mère et la mandoline de son père, avec plus de basse électrique, plus de guitares et de claviers encore. Sa production reste érudit et riche en référence, mais la musique  simple et efficace reste au centre de cette expérience amoureuse électronique. Son influence revenant plus autour du jazz et du blues, délaissant quelque part la disco et le psyché de son album précédent. Quelque part, Romare prolonge l’amour qu’il avait déjà distillé dans son deuxième EP. Une deuxième partie d’amour plus longue encore, plus juteuse. Difficile de ne pas tomber amoureux quand le beat est si doux.

☞ Love Songs: Part Two de Romare est sorti le 11 novembre 2016 chez Ninja Tune et s’écoute sur BandCamp, Spotify et Deezer.

☞ Vous pouvez suivre Romare sur son site, Facebook, Twitter, Soundcloud, YouTube et BandCamp.

Écoutez Love Songs: Part Two de Romare


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez