@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Comment le drapeau arc-en-ciel est-il devenu le symbole LGBT ?

C’est un symbole international. Vous le voyez à chaque marche des Fiertés, dans chaque quartier LGBT, et plus encore. Comment le drapeau arc-en-ciel est-il devenu le symbole pour la cause LGBT ?

Le drapeau arc-en-ciel est une tradition ancienne commune à de nombreuses cultures. Synonyme de symbole d’espoir, il est aujourd’hui principalement connu comme celui de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle (LGBT). Mais il est également utilisé par des communautés issues de l’Empire inca, comme drapeau de la paix ou comme symbole de mouvement de protection de l’environnement. Les six couleurs du drapeau représentant la vie, la guérison, le soleil, la nature, l’harmonie et l’esprit ; des idées célébrées aujourd’hui lors des célébrations des marches de la Fierté à travers le monde.

Le premier drapeau arc-en-ciel utilisé comme symbole du mouvement LGBT a été conçu et réalisé à la main par le graphiste et militant américain Gilbert Baker pour la Gay and Lesbian Freedom Day Parade de San Francisco le 25 juin 1978. L’origine du drapeau n’est pas établie : il a été suggéré qu’il aurait été inspiré par la chanson Over the rainbow chantée dans le film Le magicien d’Oz par l’actrice Judy Garland ou destiné à représenter par la diversité des couleurs la diversité des orientations sexuelles. Gilbert Baker a aussi peut-être été inspiré par le “drapeau des races” utilisé sur les campus américains dans les années 1960 et qui comportait cinq bandes horizontales de couleurs différentes.

Initialement, le premier drapeau comporte huit bandes. Gilbert Baker a donné à chacune des couleurs une signification : Rose > la sexualité, Rouge > la vie et la guérison, Orange > la santé et la fierté, Jaune > la lumière du soleil, Vert > la nature, Turquoise > la magie / l’art, Bleu > la sérénité / l’harmonie et Violet > l’esprit. Lors de la marche organisée en novembre suivant pour protester contre l’assassinat de Harvey Milk, le premier élu ouvertement gay de San Francisco, la Paramount Flag Company a produit des versions à sept bandes car le rose n’était pas disponible industriellement. Par la suite, Gilbert Baker fait également supprimer le turquoise, pour maintenir un nombre pair de couleurs pour une décoration de Market Street : le drapeau compte alors six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) et devient définitif. “Un vrai drapeau ne peut pas être conçu – il doit être arraché à l’âme du peuple,” a expliqué Baker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez