@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Le tout premier SMS était un message de Noël

C’est un message pour souhaiter Joyeux Noël. Le tout premier SMS a été envoyé pour célébrer Noël à pas grand monde, vu qu’il n’y avait pas grand monde qui utilisait les textos en 1992.

Le 3 décembre 1992, Neil Papworth, un ingénieur canadien de 22 ans, s’est assis à son bureau et a tapé un message très simple : “Joyeux Noël.” Ce message s’est alors diffusé sur tout le réseau Vodafone et a été réceptionné sur le téléphone d’un certain Richard Jarvis, dirigeant de Vodaphone qui célébrait Noël à son bureau justement. Selon la légende. Et depuis, ces SMS n’ont jamais cessé de s’envoyer et de se recevoir.

“Texter” est une évolution majeure de notre communication aujourd’hui, et de loin, la principale utilisation d’un téléphone pour beaucoup, mais cela n’a toujours pas été le cas. Au départ, le texto servait simplement de notification pour alerter par exemple que vous avez reçu un message sur votre répondeur. En 1993, Nokia a été le tout premier constructeur a proposé des GSM permettant d’envoyer des SMS de personne à personne. Cela n’était pas forcément une révolution à l’époque car en 1995 seulement 4 messages étaient envoyés par mois en moyenne pour une personne.

L’âge d’or du texto est en 2010, les choses sont radicalement différentes à ce moment. 6,1 trillions de messages sont envoyés dans le monde, soit environ 193 000 par seconde. Avec des pics très importants durant les fêtes de fin d’année.Les Français en envoyaient environ huit par jour et les ados faisaient grimper la moyenne avec pas moins de 83 messages quotidiens.

Aujourd’hui, le SMS meurt à petit feu. Alors que son inventeur, le Finlandais Matti Makkonen, est mort en juillet 2015, à l’âge de 63 ans. Le SMS marque le pas au profit des applications de messagerie instantanée comme Whatsapp ou Messenger. Un exemple flagrant de ce désamour : en France, le nombre de SMS envoyés pendant la nuit du 31 décembre 2014 au 1er janvier 2015 a pour la première fois été inférieur à celui de l’année précédente. Les trois grands opérateurs nationaux (SFR, Orange et Bouygues Télécom) ont chacun constaté une diminution allant de 10% à 20%.

Le Roi est mort, Vive le Roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez