@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Michael Cera est un bon petit branleur de génie, True That

[pull_quote_left]I would record a lot of the songs in the middle of the night just at home. I never thought anyone would ever listen to them.[/pull_quote_left]

Michael Cera vient tout droit du Canada et de Arrested Development, meilleure série comique au monde. Il enchaîne SuperGrave, Juno, Scott Pilgrim, This is the End, entres autres. Bref, Michael Cera a déjà une belle carrière dans le cinéma indé et les bonnes comédies américaines. Avec sa gueule de bon petit branleur pourtant. Et le voilà qui balance sans prévenir un album homemade. Un album simplement poussé par son pote d’enfance Jonah Hill sur twitter. Une musique qu’il définit d’alternative dirty, d’honnête et de modeste. True That est composé de 18 morceaux de pop-folk en mode lo-fi complètement inattendus et très touchants. Avec sa qualité d’enregistrement, on a presque l’impression d’être dans sa chambre, à profiter de ces élucubrations de fin de soirée. Entre morceaux instrumentaux à la guitare ou au piano, courts ou longs, chantés parfois, Michael Cera prouve qu’il a une autre jolie corde de songwriting à son arc. Bref, ce mec frôle le génie tellement tout cela lui semble simple. Coup de coeur.

“I would record a lot of the songs in the middle of the night just at home. I never thought anyone would ever listen to them,” a-t-il expliqué à Billboard. “It’s really nice that people are paying any attention to it because there’s a lot of stuff to listen to.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez