@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

❤️ TIC, comment faire des nouvelles rencontres quand on a le syndrome de La Tourette

Inspirée de la vie de son réalisateur Josef Bates, TIC est une comédie noire mettant en scène le syndrome Gilles de la Tourette et de la difficulté des rencontres amoureuses quand on en est atteint.

Les toutes premières impressions sont toujours importantes, surtout dans le monde merveilleux des rencontres. Si vous vous loupez, dites un mot de travers, faites un geste inapproprié, il n’y aura probablement pas de second rendez-vous. Alors que bon, vous n’êtes pas quelqu’un de moche dans le fond…

Le court métrage TIC de Josef Bates vous invite à prendre part en tant que cinquième roue du carrosse à ce genre de premier rendez-vous. Spectateur de cette rencontre entre le nerveux Dave (formidable Will Merrick vu dans Skins) et Jess (Emma Mackey que vous connaissez de Sex Education). Dans cette comédie noire, aussi inconfortable que drôle, Dave pourra-t-il combattre ses tics et gagner le cœur de son intriguée partenaire ?

Sur la base de ses propres expériences, Josef Bates a été diagnostiqué avec le syndrome Gilles de la Tourette à 14 ans et a eu du mal à faire face à son état tout au long de l’école et de son adolescence. “Mes tics ont agi de manière très similaire à celle de Dave dans le film, je voulais faire un film qui montrait ce regard invisible sur ces comportements.” a-t-il déclaré à Short of the Week.

“C’est ok d’en rire ! Sachez juste pourquoi vous riez.”

Dans l’espoir de modifier les idées préconçues sur les tics et le syndrome Gilles de la Tourette, qui, selon Josef Bates, ont été “ancrées dans l’esprit des gens en raison de la quantité d’émissions de téléréalité et de documentaires sur le sujet”, il voulait montrer que les malades peuvent être drôles, mais plus que dans les injures incontrôlées qu’ils peuvent balancer. “La maladresse et le ridicule de la maladie sont à l’origine de l’humour”, explique Bates. “C’est ok d’en rire ! Sachez juste pourquoi vous riez.”

Poussé par les performances de son casting talentueux, Will Merrick et Emma Mackey, Josef Bates a utilisé l’improvisation durant les répétions pour écrire les dialogues et injecter dans son court métrage une belle énergie et un plaisir simple et naturel. Cet amusement que le réalisateur et son équipe font vivre dans chaque séquence brille de mille feux et ajoute vraiment de l’impact dans le court métrage .

C’est pourtant une histoire simple, basée sur les difficultés de la vie réelle du réalisateur, mais cela nous permet de rire de ce que la plupart trouveront terriblement inconfortable. Josef Bates utilise l’humour non seulement pour offrir du divertissement dans son court métrage, mais pour aider à diffuser un message important. Il fait comprendre son point de vue, vous fait reconsidérer toutes les hypothèses que vous pourriez avoir faites à propos des malades de ce syndrome sans que cela ne se sente jamais moralisateur. D’ailleurs, il n’y a pas eu besoin de placer un message d’avertissement quelconque.

TIC est en train d’être développé comme une émission de télévision pour Channel 4 et Josef Bates dit qu’il est ravi de “développer l’histoire que nous avons commencée avec Dave et Jess et de fournir plus qu’une rencontre pour ces personnages.”

Regardez le court-métrage TIC de Josef Bates

☞ Pour plus de courts-métrages, servez-vous par ici.

Total
1
Partagez