@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🎶 Avec l’EP INIGEP03, Iñigo Montoya s’impose comme le meilleur projet français actuel et sans frontières

Voilà beaucoup trop longtemps qu’on n’avait pas eu de nouvelles des chouchou Iñigo Montoya. Les choses ont évoluées, l’énergie est toujours intacte et bien heureux de les retrouver autour d’un troisième EP. En attendant l’album l’année prochaine.

Ce nom vous dit quelque chose ? Dans le le film culte de 1987 Princess Bride, Iñigo Montoya était un fier duettiste hispanophone mu par la vengeance de son père. Dans le décor un tout petit peu moins chevaleresque du monde moderne globalisé, Iñigo Montoya est un jeune duo parisien non moins attachant que le héros à qui il emprunte le nom avec malice.

Rejoints sur scène par le batteur Louis Delorme (Air, Charlotte Gainsbourg) et le bassiste David Baudart (Burning Peacocks), Pierre et Quentin se font vite un nom dans l’univers de la pop française. L’aventure commence en 2015 avec l’inoubliable Nuit Blanche. Depuis ? Deux EP, de nombreuses dates (Rock en Seine, Casino de Paris en 1ère partie d’Izia, Cabourg mon amour…), des clips luxuriants réalisés par Zeugl et des collaborations tous azimuts (dont une création autour de la danse qui a inspiré ce nouvel EP). Fraîchement signé chez Echo Orange, Iñigo Montoya sort aujourd’hui un troisième EP, en attendant l’album à venir début 2020.

Comme son nom l’indique, INIGEP03 est bien le troisième EP d’Iñigo Montoya. Et à l’instar des deux précédentes sorties du groupe, ce disque explore encore de nombreuses contrées. Les rythmes hypnotiques, les mélodies juvéniles, les samples exotiques sont toujours là, mais le groupe a aussi assombri sa production prospectant vers un univers plus cinématographique et envoûtant. Entre ambiant mélodique et dépressif, rap-punk ironique, electronica Nicolas-Jaarienne, pop française vengeresse et comptine participative, Iñigo Montoya, en cinq titres, s’impose définitivement comme le beau projet français sans frontières.

Ses textes imagés et ironiques brocardent aussi bien l’hypocrisie d’un quotidien individualiste, que l’uniformisation des goûts, l’ennui des classes bourgeoises, tout en militant pour un retour à un Eden fantasmé. Au même titre qu’un Grand Blanc ou qu’un Flavien Berger, Iñigo Montoya creuse profondément le sillon encore peu exploré d’un psychédélisme électronique mêlé de chanson hantée.

☞ Suivez Iñigo Montoya sur Facebook et Instagram.

Écoutez INIGEP03 le nouvel EP d’Iñigo Montoya

Vous aimez ? N’hésitez pas à acheter InigEP03 d’Iñigo Montoya pour vous ou pour offrir.

Un petit pour la route ?
Total
9
Partagez