@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🎶 Avec leur premier album Virages, Pépite nous embarque dans une joyeuse mélancolie

Pépite est une aventure à deux, une rencontre entre Edouard et Thomas au détour d’une plage. Et voilà qu’ils prennent enfin le large avec leur premier album Virages. En route dans une odyssée romantique vers une joyeuse mélancolie.

Débarqués de leurs Bateaux, leur premier EP en 2016, les deux matelots parisiens ont bien fait de jeter l’ancre pour explorer les terres. Avec Renaissance, leur deuxième EP à la rentrée 2017, Pépite s’est mis alors à explorer de nouvelles contrées musicales, un rivage inconnu : quatre chansons vibrantes et douce comme des fruits de la passion. Par lesquelles, le duo se sont essayé à quelques explorations musicales étonnantes, croisement de pop française et psychédélismes.

Aujourd’hui, après ces quelques voyages, leur musique flotte entre les rives de la chanson française, l’Amérique et la Jamaïque. Thomas chante, et écrit, le plus souvent, « à partir de souvenirs imprécis ». Édouard y apporte les choeurs, sa passion des nouveaux sons, des couleurs flottantes et des allusions à double fond. Entre fascination pour le verbe virtuose des grands maîtres et délectation de la pente douce de la French pop radiophonique.

Ils signent en 2016 chez Microqlima, et sortent ces derniers jours leur premier album Virages, enfin. Après deux EP remarqués, cet album confirme la richesse de leur pop. Une pop qui circule avec tact, avec classe, avec faste entre les sentiments les plus riches. Une sorte de trésor pop qui risque bien de vous étinceller.

Virages commence sous un soleil de Février, dans un taxi. À travers le rétroviseur glisse un défilé silencieux de réverbères et des façades muettes de l’avenue Beaumarchais. Un feu rouge, un virage, une rencontre, la voiture lancée à pleine vitesse, une nouvelle histoire qui commence, celle qui démolit le coeur. La circulation ralentit cette course effrénée, derrière la vitre un nouveau décor, un nouveau boulevard, un nouveau visage. Ce premier album c’est l’histoire d’une route, un périple, une errance, des détours, des virages. Pas de destination finale, on est tantôt passager, tantôt conducteur de ce voyage physique ou fantasmé qui alterne entre vitesse et lenteur. Une impression d’un concentré de vie.

Les chansons de Pépite portent à la fois le sublime et l’esseulé, la félicité et la lassitude, l’émerveillement et la torpeur, comme si elles étaient toutes écrites et enregistrées dans l’interstice exact qui suit – ou qui précède – le bonheur. Une pop qui navigue quelque part entre des états opposés, sans toujours révéler explicitement si elle jubile ou si elle console, ou les deux à la fois.

Traversée de la jungle parisienne en pleine chaleur estivale, ils chantent leur quête d’ivresse et de sensations. Une épopée nocturne, la douceur d’une danse, l’euphorie d’un baiser. Des couleurs chaudes tapissent leurs rêves et leurs espoirs. Ils nous transportent avec une pop colorée, et nous confortent quand la fin de l’été approche.

Le duo s’est trouvé il y a longtemps au bord de la mer, a troqué guitares contre synthétiseurs, et chante depuis l’amour et les couleurs fanées de l’été. Parfait pour ces premiers beaux jours alors.

Virages de Pépite sort le 12 avril chez microqlima.

☞ Suivez Pépite sur Facebook, Twitter et Instagram

Écoutez Virages de Pépite

Vous aimez ? N’hésitez pas à acheter Virages de Pépite pour vous ou pour offrir.

Pépite à côté de chez vous

Regardez le clip Revues de Pépite

Total
25
Partagez