@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

🧱🧀 Cheese Wall : ce mur de fromage entre la frontière des USA et du Mexique

Cheese Wall est une oeuvre artistique qui souhaite simplement démontrer qu’elle n’a pas de sens, à part être illogique et périssable, à l’image du mur de Trump. “Make America Grate Again.”

Voilà quelques jours déjà que Cosimo Cavallaro s’est lancé dans une drôle d’exhibition. Cet artiste pas comme les autres souhaite construire un mur colossale fait de fromage uniquement. Déjà cocasse comme idée, le mieux est que ce mur est bâti aux abords de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Si le projet artistique ne mesure qu’une dizaine de mètres pour le moment, Cosimo Cavallaro a pour ambition d’en faire plus de 300 mètres. Il se donne une année pour terminer ce mur situé dans la ville de Tecate, en Californie.

“Oui, c’est du gaspillage alimentaire, mais c’est pourtant le même gaspillage que Trump va faire avec un mur de briques. Avec la nourriture, ça marque plus les gens et ça donne un plus grand impact. Cette œuvre expose la vérité”, a expliqué Cosimo Cavallaro.

Parce que la bonne idée de ce projet est de dénoncer l’initiative du mur frontalier promis par Donald J. Trump. Pour Cosimo Cavallaro, “le lait symbolise la vie alors que le mur représente la peur.” Pour réaliser son projet, l’artiste fabrique lui-même son ‘cotija’, un fromage mexicain. Chaque morceau lui coûte près de $100 à produire. Du coup, il a besoin de notre aide et a lancé une campagne de financement, ainsi que du merchandising, pour édifier son mur grâce aux dons. Vous pouvez l’aider en allant sur le site cheesewall.com

Cosimo Cavallaro s’est forgé une certaine réputation au fil des années grâce à ses œuvres comestibles, dont sa pièce centrale reste le fromage d’ailleurs. En 1999, il avait recouvert une chambre d’hôtel de 450 kg de gruyère et d’emmental. Deux ans plus tard, il récidivait avec une maison, meubles compris, et remplaçait les fromages suisses par du Monterey Jack au poivre. Il a aussi tartiné Twiggy, mannequin célèbre des sixties avec du Cheese Whiz. Mais Cosimo Cavallaro ne s’intéresse pas qu’aux produits laitiers. Il a aussi tapissée une pièce entière de ketchup, réalisé une statue de Jésus en chocolat grandeur nature, rapidement considéré comme “une des pires attaques contre la chrétienté.” Un touche à tout.

Résidant installé à Los Angeles, Cosimo Cavallaro est d’ailleurs un fils d’immigré italien. «Mes parents sont partis de l’Italie en me faisant le cadeau de me mettre au monde à Montréal. Je ne peux pas être indifférent par rapport à ce mur, à la frontière, et les gens qui veulent le traverser pour améliorer leur sort. Je les comprends»

☞ Soutenez Cosimo Cavallaro sur cheesewall.com.

Total
9
Partagez