@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Avec leur nouveau concept One 2 One, la Blogothèque invente les tête-à-tête musicaux 📺

Après les Concerts à Emporter et les Soirée de Poche, la Blogothèque invente les One 2 One. Pour ce premier épisode, c’est tête à tête avec Justin Vernon pour une version intime et unique de 8 (circle) ❤️

Demander à une personne, choisie parmi la foule d’un festival, de leur faire une totale confiance, lui bander les yeux, et la conduire vers une pièce secrète sans rien lui dire de ce qui l’attend. Une fois sur place, l’asseoir sur une chaise, ôter son bandeau, et la laisser seule face à un artiste qui va jouer plusieurs morceaux pour elle seule. Filmer cela en toute discrétion. Ce sont les One 2 One, la nouvelle série vidéo de la Blogothèque.

Les One 2 One ont été créés lors de MichelBerger Music, un festival pareil à nul autre organisé à Berlin en octobre 2016. Pendant une semaine, une centaine d’artistes (de Bon Iver aux Kings of Convenience en passant par Woodkid, Mouse on Mars, les frères Dessner) sont restés en résidence à la Funkhaus de Berlin, imposante maison de la radio de l’ex-RDA, pour créer ensemble des performances données durant le week-end suivant. Là, sous l’impulsion de Damien Rice, une équipe de la Blogothèque a réservé une pièce pour y organiser les One 2 One. Des concerts, donnés entre les concerts pour une personne ‘kidnappée’ dans le public.

Et ces tête-à-tête musicaux sont troublants aussi bien pour l’heureux élu que pour le musicien. Pour chaque personne kidnappée, le simple fait d’être soustrait à la multitude d’un festival pour vivre une expérience personnelle est exceptionnel en soi. Quand c’est en outre pour avoir le privilège d’avoir un artiste jouer pour soi… Et pour les musiciens, il est rare de jouer pour un inconnu qui vous regarde dans les yeux, dont vous pouvez palper l’émotion en direct. Et l’émotion est réellement intense dans ce premier épisode One 2 One avec Justin Vernon et une heureuse élue.

Total
0
Partagez