@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Cigarette Surfboard, la planche de surf fabriquée à partir de mégots de cigarette 🏄

10 000 mégots, 200 heures de travail et 1 excellente idée de surcyclage. Découvrez la Cigarette Surfboard 👍

Les mégots de cigarettes sont un fléau pour l’environnement. Que ce soit en ville ou à la mer. Effectivement, on ne pense pas forcément à ce type de pollution pour nos océans et nos plages. Malheureusement, certain n’hésitent pas quand il fume au soleil bronzant les pieds dans le sable. Dans une étude de 2015, Surfrider Foundation Europe explique même que les mégots de cigarette sont même dans le top 10 des déchets retrouvés dans nos océans.

Pour limiter le phénomène et alerter sur cette pollution, des villes comme Biarritz se sont mis à développer des Plage Sans Tabac. Un surfeur a eu une autre idée pour recycler ces mégots. Avec son idée, on parle même de “surcyclage” ; l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure, on recycle donc « par le haut ».

Taylor Lane surcycle des mégots de cigarette en planche de surf

Taylor Lane habite en Californie et il développe actuellement le concept de Cigarette Surfboard. Une planche de surf est en fait composé de 10 000 mégots de cigarette. Sans compter les heures passées sur la planche à ramasser tous ces mégots, il faut pas moins de 200 heures à Taylor Lane pour fabriquer cette planche de surf pas comme les autres. Certes, au final, elle a une forme plutôt ronde, plutôt lourde aussi, environ 7kg, mais elle semble bien glisser, à en juger les images qu’on peut voir au dessus. Elle surtout une très bonne nouvelle pour les océans.

Pour son concepteur, même si visuellement la Cigarette Surfboard n’est pas très sexy, ce projet relie le surf à nos préoccupations que sont l’environnement, l’océan et la santé de l’océan. Il a remporte d’ailleurs le “Creators & Innovators Upcycle Contest 2017” proposé par Surfrider et Vissla à The Ecology Center à San Juan Capistrano en Californie.

Actuellement, avec l’aide du cinéaste Ben Judkins, Taylor Lane souhaite raconter son histoire via un documentaire. Faire parler de son projet de Cigarette Surfboard et montrer les effets néfastes de la pollution des plages. Aussi raconter l’histoire des planches de surf et de l’artisanat des shapeurs de planche. Vous pouvez soutenir ce documentaire sur Kickstarter.

Un petit pour la route ?
Total
2
Partagez