@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Découvrez l’histoire derrière le fond d’écran que tout le monde connaît 📷

Vous connaissez forcément cette photo. Ce fond d’écran a été vu par au moins un milliard d’utilisateurs. Retour sur une image emblématique pour toute une génération.

Que ce soit sur l’ordinateur du CDI ou celui de vos grands-parents, vous avez forcément déjà vu cette photo. Des centaines, voire des milliers de fois. Sans trop y faire attention, à force. Cette colline verdoyante et ce ciel bleu sont emblématiques de tout ceux qui ont eu affaire un jour à Windows. Il était le fond d’écran installé par défaut depuis 2001. Depuis Windows XP pour être exact.

Intitulée Bliss – littéralement “félicité” en français –, cette photo immortalise une des collines du comté de Sonoma, en Californie. Prise en 1995 par Charles O’Rear, elle est également surnommée “Colline verdoyante”. Elle représente un paysage de colline couverte de gazon, sous un ciel bleu, parsemé de nuages blancs dont l’ombre est portée sur le sol.

Partant du principe que Windows XP est le système d’exploitation qui a été le plus vendu dans le monde (pas moins de 400 millions de copies en 2006), et que cette image est affichée au moins une fois pour chaque copie (lorsque le système d’exploitation est utilisé pour la première fois après l’installation et avant de changer éventuellement de fond d’écran), certains avancent qu’il s’agit de l’image qui a été la plus largement diffusée au monde. Ou du moins le plus gros succès issu d’une banque d’images. Certains la considèrent du coup comme l’archétype moderne de la représentation picturale d’un paysage.

L’une des photos les plus chères au monde !

Et derrière ce fond d’écran iconique se cache une histoire peu commune. Si Microsoft a pu habiller tous les PC d’une génération de ce paysage irréel, c’est notamment grâce à une importante invasion d’insectes dans l’Ouest américain. Comme l’explique le site Artsy, les habitants de la Napa Valley ont passé une grande partie des années 1990 à lutter contre la propagation d’un parasite microscopique nommé phylloxéra, qui dévastait les nombreux vignobles de la région. À la fin de la décennie, plus de 50 000 hectares avaient été détruits. Cette infortune permit à Charles O’Rear, quant à lui, de faire fortune avec ce paysage bucolique.

“J’ai pris cette photo un jour de janvier, à une époque de l’année où l’herbe est très verte. Ce jour-là, l’herbe était parfaite, le soleil était de sortie. Il n’y avait pas de nuage dans le soleil, mais le temps que je me gare et que j’installe mon appareil, ils étaient là.”

Charles O’Rear, avait découvert cette vallée viticole en 1978 à l’occasion d’un reportage pour le National Geographic, et avait beaucoup travaillé dessus depuis lors ; il y avait même élu domicile, et il en avait tiré un intérêt pour la viticulture, devenue l’objet de l’essentiel de son travail, notamment dans plusieurs ouvrages. En 1995, les vignobles ont laissé place à d’immenses champs d’herbe. Un jour de janvier, comme tous les vendredis après-midi, il allait rendre visite à sa petite amie. Au détour de sa route, il est frappé par la lumière qui tombe sur les collines et l’herbe et décide de s’arrêter. Avec son moyen format de l’époque, il prend en photo la colline, comme ça, simplement parce que le paysage magnifique se devait d’être immortalisé. Quatre prises et aucune retouche ! Au départ, O’Rear n’a pas pris cette photo avec l’intention d’en faire le fond d’écran qu’elle est devenue, mais plutôt pour la confier à Corbis, une banque d’images avec laquelle il avait l’habitude de travailler ; c’est Corbis qui en a ensuite revendu les droits à Microsoft.

Charles O’Rear n’a jamais trop su pourquoi cet intérêt pour sa photo. Microsoft cherchait simplement un visuel en remplacement du fond d’écran précédent : Désert sous la lune (Desert Moon). Une nouvelle image de paysage, lumineuse et colorée.

Si une clause de confidentialité interdit au photographe de révéler le prix du cliché, il ne cache pas ne jamais avoir été aussi bien payé pour une image. La photo serait d’ailleurs l’une des mieux payées pour un photographe vivant, dépassée de peu par un cliché de Bill Clinton embrassant Monica Lewinsky.

Une photo iconique qui marqua toute une génération

Mardi 8 avril 2014, Microsoft décidait de stopper toute mise à jour de Windows XP. Ce système d’exploitation, encore utilisé plus d’un ordinateur sur quatre 12 ans après son lancement, est bien sûr iconique de toute une génération. Il marqua l’entrée de l’informatique moderne dans tous les foyers et toutes les écoles. Et la seule chose dont tout le monde se souviendra de Windows XP est ce fond d’écran Bliss. Charles O’Rear, son créateur s’explique dans une courte interview :

https://www.youtube.com/watch?v=AVXY8OEZAEQ&ab_channel=MicrosoftNL

Total
0
Partagez