Photographs of Films est une série de photographies de Jason Shulman qui capture toute la durée d’un film en une seule exposition, créant alors une image nouvelle et unique de ces films cultes, à l’image des chefs d’oeuvre impressionnistes de William Turner.

Les photographies de Jason Shulman capturent quelque chose que l’œil humain ne peut pas voir ordinairement. Quelque chose d’unique en son genre. À l’aide d’un moniteur haute résolution et d’une exposition ultra-longue à la caméra, cet artiste britannique a développé une technique pour capturer tout un long métrage dans une image unique.

Il y a environ 130 000 images dans un film de 90 minutes et chaque image de chaque film est enregistrée sur ces photographies. Vous pouvez prendre tous ces cadres et les mélanger comme un jeu de cartes, et peu importe comment vous les mélanger, vous finiriez avec la même image à la fin. Chacune de ces photographies est le code génétique d’un film – son ADN visuel.

Dans chaque photo de Photographs of Films, vous découvrez alors la totalité d’un film en une seule image.
Un cadre unique racontant une nouvelle histoire à partir du même scénario. Chaque photographie ressemble à l’un des chefs d’oeuvre impressionnistes de William Turner. Où chaque champs de couleurs, de lumières, aux cadres du réalisateur sont à la fois flou et révélateur d’une histoire. Les photographies des films de Hitchcock montrent des figures fantomatiques issues d’un fond abstrait. Dans Rear Window, vous pouvez presque voir Jimmy Stewart dans son fauteuil roulant contre les lignes fragmentées des cadres de fenêtres. Cela aurait pu servir d’affiche pour le film. Les films de Kubrick eux ne montrent pas de figures humaines. Ils se distinguent par leur composition formelle, presque en divisant l’image en triptyque à chaque fois.

Jason Shulman est un sculpteur et photographe britannique qui vit actuellement à Londres.

Découvrez quelques photos de la série Photographs of Films par Jason Shulman


×