@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Wild Raccoon ne fait pas les choses à moitié avec Half Pine Cone

wild racoon Half Pine ConeC’est le retour du raton sauvage. Moins frontal, plus latéral, Wild Raccoon s’aventure sur de nouveaux territoires avec Half Pine Cone. Celui qui n’a pas peur de se mouiller la queue pour nous faire transpirer prend son nouvel envol dans un bourdonnement psyché du tonnerre. Ça prend toujours aux tripes, ça a encore plus de doigté, clairement le raton sauvage ne revient pas pour faire les choses à moitié 💥🎸

Sorte de Davy Crockett des Hauts-de-France, le lillois Wild Raccoon fait du rock garage en “one-man-band”, et ce aussi sauvagement que ses influences revendiquées, que sont les maîtres à penser Bordelais du duo Magnetix ou encore ceux d’outre-Atlantique tels King Khan & BBQ Show et les Thee Oh Sees de John Dwyer. Avec Wild Raccoon, on est pas loin de se dire qu’il vaut mieux parfois être seul que mal accompagné et que l’on est jamais mieux servi que par soi-même. Loin de se limiter à une formule réduite en studio, le raton n’hésite pas à doubler les cordes de guitares, ajouter à l’envie basse, sitar, banjo et couches d’effets en tout genre pour agrémenter ses compositions. Digne successeur de Mount Break, son premier album paru l’an dernier et vivement salué par la presse spécialisée, Half Pine Cone dépeint en 11 titres l’univers foutraque, psyché et jouissif du Wild Raccoon.

wild raccoon 2
Cousin Machin s’amuse bien

C’est un peu par hasard que je suis tombé sur ce raton sauvage l’année dernière. Et le hasard fait bien les choses sur ce coup. Véritable coup de coeur, c’est un plaisir immense que de la savoir de retour. Et à l’écoute de son nouvel opus, le plaisir est encore plus grand qu’on se rend compte que l’animal est certainement l’un des mecs du moment les plus créatifs de la scène rock française. Son garage reste frontal mais il devient bien plus vicieux. Derrière son masque de raton laveur, Wild Raccoon ratisse large ses influences rock. Pour son deuxième album Half Pine Cone, l’animal sauvage préfère rester solitaire et indompté. Se revendiquant toujours comme un One Man Garage, l’homme orchestre a juste besoin d’une batterie, d’une guitare, d’un micro et beaucoup de reverb, sans faire les choses à moitié pour autant. Voilà deux ans que le raton laveur construit sa cabane façon do-it-yourself à grand coup de garage et de lo-fi bien placés. Le résultat est dense, superposition de bois faite maison qui pourrait sans problème rivaliser avec l’empire d’un illustre Ty Segall. La preuve en vidéo.

Depuis 2013 et de son Lille natal, Wild Raccoon traîne ses guêtres et sa grande chevelure blonge sur la scène garage française. En mars 2014, il avait déjà sorti une très bonne démo Grrrr. Le 15 juin de l’année dernière, l’animal sauvage a sauté dans le grand bain du premier album avec Mount Break, chez Howlin Banana Records. Le revoilà de retour avec Half Pine Cone depuis le 10 juin, toujours chez Howlin Banana. Et il s’écoute sur Bandcamp et à la suite surtout. 

Suivez Wild Raccoon sur Facebook, Tumblr, Soundcloud et Bandcamp.

Écoutez Half Pine Cone de Wild Raccoon

wild raccoon
En glissade sur la vague des rageux
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez