@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Abe, le SDF qui accepte la carte de crédit

C’est la preuve que les idées les plus simples sont parfois les meilleures. Abe est un SDF qui vit à Détroit et il a eu la bonne idée d’accepter désormais de l’argent par carte de crédit via une application spécifique. Histoire de ne plus se faire recaler à chaque fois qu’il demande aux passants si ils n’ont pas une petite pièce…

“Dsl, j’ai pas de monnaie”. Ce genre de phrase passe-partout qui vous permet surtout de passer votre chemin devant un SDF au lieu de lui filer un peu d’argent. Moi le premier. Désormais ce genre de phrase risque de paraître encore plus bête avec la bonne idée de Abe.

À Detroit, Abe Hagenston propose aux passants de lui donner un peu d’argent via un don sur Square ; une application pour smartphone qui facilite les transactions par cartes de crédit. Du coup, “Honest Abe” accepte un petit coup de main que ce soit comptant ou à crédit. L’application s’utilise assez simplement : il faut d’abord ajouter un système capable de lire les cartes sur un smartphone (environ 10 dollars) et ensuite l’application fait le taf. Et le passant n’a plus qu’à passer à la caisse, en quelque sorte. Il est juste dommage, dans cette histoire, de savoir que Square se garde un pourcentage de 2,5% à chaque transactions.

Depuis presque 10 ans, Abe dort sous un pont de Détroit et survie en acceptant des petits boulots, en déblayant la neige à l’occasion. C’est justement l’hiver relativement doux de cet hiver qui l’aura poussé à utiliser cette application. Ne pouvant pas vraiment travailler. L’argent collecté devrait lui servir à s’acheter une paire de lunettes, comme on peut l’apprendre sur un site local de Détroit.

Dans une société en constante évolution, cette histoire personnelle démontre que la technologie peut aider tout le monde, même les plus démunis. Alors que c’est cette même technologie qui leur fait défaut au départ. Parce qu’aujourd’hui dans nos sociétés, l’argent liquide devient de plus en plus rare, il est nécessaire de s’adapter, de ne pas se laisser abattre et de trouver de bonne idée, même les plus simples, comme Abe. D’ailleurs, Abe n’en est pas à son premier coup d’essai, puisqu’il avait déjà monté, il y a quelques mois, spanging.com, un site qui permettait de faire des donations en ligne et de proposer des petits jobs aux gens dans le besoin. Mais le site n’est plus disponible à l’heure actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez