@
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et réveillez votre curiosité ᕕ( ᐛ )ᕗ

Funk et soul frissonnantes avec Vulfpeck

Ecoutez Thrill of the Arts de VulfpeckC’est le retour de la funk et de la soul frissonnantes. Thrill of The Arts de Vulfpeck est un vibrant hommage du meilleur de la Motown. Ce quatuor devenu supergroupe pour l’occasion risque bien de tout enflammer sur son passage. Ca groove comme les Funk Brothers, ça chante comme les Jackson 5, c’est piqué comme du Chic. Thrill of The Arts de Vulfpeck va direct dans le meilleur de 2016 !

J’ai découvert Vulfpeck dans le silence. Plus précisément un album de silence. La bonne idéee de Sleepify pour se faire de l’argent sur Spotify. Vulfpeck, ce petit groupe indé réservé à quelques fans s’est alors fait connaître au grand public et des média avec juste 10 titres de 30 secondes de silence. $55.000 à peu près plus tard, Vulfpeck a pu faire sa tournée et se consacrer plus sérieusement à leur musique. Et les voilà de retour avec un album qui relève encore plus du génie. Un album qui prendra bonne place dans le meilleur de 2016 assurément.

A l’instar du Random Access Memories des Daft Punk ou du Uptown Special de Mark Ronson, Thrill of the Arts de Vulfpeck est aussi un bel hommage à l’époque révolue de la funk et de la soul. Contrairement à ces deux hits d’albums, celui de Vulfpeck a été produit avec un budget relativement minime : environ $10.000, selon Jack Stratton, qui a fondé le groupe en 2011. Encore une histoire de gros sous dans la vie de Vulfpeck, mais encore une fois pour le meilleur des résultats. Parce qu’avec Vulfpeck tout est fait dans l’envie, le plaisir et l’indépendance. Pas besoin d’argent pour faire des choses merveilleuses. Chaque titre est enregistré en live dans le studio. Rapidement. On produit et on garde l’essentiel. On revient à la source même du funk et de la soul : le fun et l’émotion. Vulfpeck reste simple, à l’image de leur site Internet.

Vulfpeck se définit comme un groupe à “moitié judéo-germanique-américain”. Il s’agit d’une section rythmique de studio à Vulf Records composée de Jack Stratton, Theo Katzman, Woody Goss et Joe Dart. Un quatuor qui a déjà sorti 5 petites albums sous le nom de Vulfpeck. Les voilà de retour avec un nouvel album. Thrill of the Arts est volontaire, endiablé, comme à leur habitude. De la funk sans embellie jouée avec la basse enflammée de Joe Dart, les claviers excités de Woody Goss et les guitares et rythmiques folles de Theo Katzman et/ou M. Stratton. Vulfpeck a comme modèle les Funk Brothers et les hits les plus festifs et merveilleux de la Motown. Vulfpeck a cette volonté de tricoter des titres chaleureux qui se tiennent et se mélangent entre eux, des titres doux qu’on ne voudraient jamais enlever du corps et des oreilles. Au delà des instrumentaux de leur production habituelle, il y a aussi des voix incroyables, des sifflements et un saxophone rayonnant. Pour Thrill of the Arts, Vulfpeck prend des airs de supergroupe des années 70. Une énergie et un talent sans commune mesure aujourd’hui. Le quatuor d’origine peut alors prendre du recul et profiter eux aussi de la beauté de leur nouveaux morceaux. Bien plus populaire, fantasque et accessible. Il y a du Jackson 5, du Chic ou encore du Quincy Jones dans ce Thrill of The Arts de Vulfpeck. Il y a surtout le début, je l’espère, d’une nouvelle ère funk et soul avec Vulfpeck en tête de fil. Vous êtes prévenus.

Thrill of the Arts est sorti le 9 octobre chez Vulf Records et il s’écoute à la suite sur Bandcamp et Spotify. 

Suivez Vulfpeck sur leur site, Facebook et Twitter.

Ecoutez Thrill of the Arts de Vulfpeck

VULFPECK
Champion régional de ski bosse 97
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Partagez