C’est une mixtape pour découvrir Santoré. Maintenant dans les oreilles de Santoré, il y a de la bande originale de film, de la pop culte de notre enfance et beaucoup de douceur pour un voyage onirique loin et très haut.

Santoré est un projet de musique électronique créé par Mathieu Gouny en Janvier 2013. Très vite rejoint par son frère Antoine, à la production et aux guitares. Les deux frangins partagent cette passion pour la musique de film et la pop culte de leur enfance.

Après un premier EP remarqué Tabou et le magnifique titre Beau Soleil, Santoré sort aujourd’hui un nouvel EP Silverado. On y retrouve encore leur univers onirique. Une poptronica aux accents euphoriques et nostalgiques dans laquelle des réminiscences de leur culture jazz et rock se mêlent à des sonorités plus électroniques.

En complément de leur nouvel EP et pour mieux connaître Santoré et leur univers si particulier, découvrez 7 titres qu’écoutent actuellement Santoré à travers leur mixtape. 7 titres qui décrivent leur référence et leur musique.

Vous pouvez écouter l’EP Silverado de Santoré sur Spotify ou Deezer et l’acheter sur iTunes.

Suivez Santoré sur Facebook, Twitter et Soundcloud.

Plus de mixtape sur notre profil Soundsgood.

Ecoutez la mixtape de Santoré

Quelques mots sur les titres choisis par Santoré

Air – Ce matin là
Air est une influence majeure dans nos compositions, consciente ou inconsciente. Moon safari est un de nos albums préférés, et ce morceau représente absolument tout ce qu’on aime dans la musique électronique française de cette époque : le mélange des genres, l’intemporalité et son incroyable pouvoir sur l’humeur.

Ennio Morricone – My name is nobody
La bande originale de Mon nom est personne, notre western spaghetti fétiche. Le morceau est, à notre sens, très représentatif du film (et de l’oeuvre d’ Ennio Morricone) car il traverse avec une logique imparable l’excentrisme et la mélancolie.

Stevie Wonder – Love’s in need of love today
Ce morceau a une puissance émotionnelle incroyable et en même temps est d’une extrême simplicité.
On est tous les deux très sensibles à ces première notes a capella et à cet album d’ailleurs qui est un de nos disques préférés. Notre mère nous réveillait avec lui avant d’aller en cours.

10 cc – Wanna rule the world
Parce que c’est un groupe qui n’est pas connu/reconnu à sa juste valeur ! Les mélodies, les arrangements, les grooves, les changements de rythmes et de parties… C’est rare de trouver des albums aussi denses et géniaux ! (Deceptive Bends et How dare you ! en particulier)

Ouverture de Starmania – Michel Berger
Il se passe un truc très spécial lorsque nous écoutons Starmania. Le fait de n’avoir jamais vu d’image de l’opéra y est surement pour quelque chose et renforce ce côté mystérieux; ça ressemble à un souvenir d’une kermesse d’école où se mélangent la peur et l’euphorie. Par ailleurs, Berger est un génie, selon nous.

Ratatat – Seventeen years
C’est avec eux que j’ (Mathieu) ai commencé à écouter de la musique électronique, même s’ils sont loin des origines du genre à proprement parlé. Au lycée j’écoutais surtout du rock alternatif et de la pop; Ratatat, comme Mgmt ou Justice sont arrivés à point nommé pour faire le pont entre les guitares et l’électronique.

Octave Minds – Together
Octave minds est le fruit de la collaboration entre Chilly Gonzales et Boys Noize, une sorte de suite à l’excellent Ivory Tower (b.o tirée du film du même nom). La carrière de Gonzales est vraiment un modèle à suivre car ses choix artistiques sont aussi surprenants qu’aboutis, il est l’un des musiciens les plus importants pour nous aujourd’hui.

Santoré_6_by_Diane-Sagnier-(Mathieu) Santoré_6_by_Diane-Sagnier-(Antoine)

Santoré_3_by_Diane-Sagnier

Santoré_7_DR