Yuki Tatsumi est serveur de métier. Pourtant, il a organisé dernièrement une exposition avec plus de 8 000 origamis que ses clients auraient laissé à leur table en partant. Des minuscules sculptures réalisés à partir de l’étui papier des baguettes. Et qui servirait selon lui de pourboire pour son service.


Yuki Tatsumi travaillait comme serveur dans un restaurant au Japon quand un jour, alors qu’il nettoyait une table, il remarqua qu’un client avait délicatement plié le papier de l’emballage de ses baguettes, le laissant à sa table. Le Japon ne connait pas la culture du pourboire mais Yuki Tatsumi s’imagina que c’était une méthode discrète, subconsciente, de montrer l’appréciation de son service. Il a commencé ainsi à prêter attention à ces origamis et à commencer alors à collectionner tout ceux que ses clients laissaient gentiment derrière eux. De là est né le projet artistique : Japanese Tip.

Depuis 2012, Yuki Tatsumi a non seulement recueilli ses propres « pourboires », mais il a également demandé à d’autres restaurants partout au Japon de lui transmettre ces origamis. La réponse a été énorme. Il a rassemblé plus de 13 000 de ces sculptures sur papier, allant du plus simple au plus élaboré.

Yuki Tatsumi a organisé ensuite une exposition à Tokyo, où il a exposé 8 000 origamis les plus intéressants provenant des 47 préfectures du Japon. « Japanese Tip est un projet artistique mettant en avant le rapport entre les restaurants et leurs clients », explique Tatsumi, « pour faire passer cette appréciation du plat cuisiné mais aussi du service reçu. ». L’exposition a depuis fermé mais vous pouvez voir quelques-unes des sculptures en papier sur son site Web et vous pouvez suivre l’initiative sur Facebook.

Servi d’abord chez Creapills.