« Ama est un court-métrage sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé. J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. »

Ce court-métrage extraordinaire est interprété et réalisé par Julie Gautier, plongeuse et cinéaste sous-marine. Vous suivez la danseuse à travers plusieurs minutes ininterrompues de chorégraphies sous-marines, exécutées avec grâce dans la piscine la plus profonde du monde, près de Venise en Italie.

La chorégraphie est intitulée d’après le mot japonais qui signifie « femme de la mer », qui est aussi le nom utilisé pour les collectionneurs de coquillages traditionnels du Japon. Le film est un clin d’œil métaphorique à ces femmes unies, tout en représentant la relation qui relie les femmes de partout dans le monde.

« Pour moi, ce film est une façon de dire: vous n’êtes pas seul, » explique Julie Gautier, « ouvrez-vous aux autres, parlez de vos souffrances et de vos joies ».

☞ Vous pouvez voir plus du travail et d’images sous-marines de Julie Gautier sur son site et son Instagram.