De 2010 à 2015, le photographe Antoine Bruy a voyagé à travers l’Europe et les USA pour rencontrer des hommes et des femmes qui ont fait le choix radical de vivre loin des villes, prêts à abandonner leur mode de vie basé sur la performance, l’efficacité et la consommation. Découvrez Scrublands.

Ermites ou communautés isolées, des hommes et des femmes se sont retranchés dans la nature pour y inventer un mode de vie alternatif. Parfois par conviction écologique, d’autres fois par simple saturation des technologies modernes. À travers la série photo Scrublands, Antoine Bruy raconte à la fois cette quête éperdue du dépouillement et aussi la difficulté de vivre une telle utopie.

Sans itinéraire fixe, guidé par les rencontres et le hasard, ce voyage devint finalement pour Antoine Bruy une sorte de quête initiatique semblable à celle de ces familles. Huit de ces expériences sont montrées à travers Scrublands, et présentent des destins différents qui, selon le photographe, ne devraient pas seulement être vus au niveau politique, mais plus important encore, en tant qu’expériences quotidiennes et immédiates.

L’hétérogénéité des lieux et des situations nous montre le beau paradoxe de la poursuite d’une utopie par des tentatives empiriques permanentes et parfois des erreurs. Les structures instables, les matériaux récupérés ou les multiples applications des théories agricoles permettent de voir la variété des trajectoires humaines. Tous dont l’objectif est de développer des stratégies pour acquérir une plus grande autonomie énergétique, alimentaire, économique ou sociale. Ce sont en quelque sorte des réponses spontanées aux sociétés que ces hommes et ces femmes ont laissées derrière eux. Par conséquent, leur terre est exploitée mais jamais soumise, le temps a perdu sa ligne droite pour devenir un rythme lent et délibéré. Plus de tic-tac de quai, mais le ballet des jours et des nuits, des saisons et des cycles lunaires.

Grâce à la série Scrublands, Antoine Bruy a reçu le prix HSBC pour la photographie 2018. Le livre est paru aux éditions Xavier Barral et le projet s’expose jusqu’au 18 mai à la galerie Clémentine de la Féronnière, Paris 4e. Antoine Bruy est né en 1986, il est un photographe français diplômé de l’école de photographie de Vevey en Suisse en 2011. Ses photographies étudient principalement les personnes et leur relation à la vie privée, leur environnement physique, et aux conditions économiques et intellectuelles qui les déterminent.

Découvrez le portfolio d'Antoine Bruy

Découvrez quelques photos de la série Scrublands d’Antoine Bruy