Au coeur de Light Leaks, vous ne pourrez pas faire plus grosse soirée disco grâce à ces cinquante boules à facettes. Approuvé par l’ami Boris.

Light Leaks est une installation festive et lumineuse de Kyle McDonald et Jonas Jongejan. Les deux artistes ont rempli une pièce obscure avec une cinquantaine de boules disco, le tout éclairé par des faisceaux lumineux colorés et chronométrées pour projeter des reflets hypnotisants qui entourent les visiteurs. Cependant, plutôt que de simplement se baser sur des réflexions par diffusion, ils ont utilisé des centaines de balayages de lumière structurés pour capturer la position volumétrique de chaque pixel projeté par chacun des trois projecteurs. Rien n’est naturel, tout est organisé, pourtant le spectateur semble être au centre de cette lumière divine, extraordinaire, qui s’adapte à vous quelque part, que vous maîtrisez du regard, jusqu’au bout des doigts.

Kyle McDonald et Jonas Jongejan décrivent Light Leaks comme « un espace curieux qui alterne entre un état méditatif, et un déséquilibre mal à l’aise. Une expérience dans la combinaison d’un objet trouvé avec la vision par ordinateur pour créer une expérience profonde et inhabituelle. » Nous avons pu essayer cette installation à l’époque à La Gaîté Lyrique en 2014, elle était également installée durant le Scopitone Festival à Nantes en 2015, et plus récemment au Music Center de Los Angeles.