Depuis bientôt une vingtaine d’année, Desperados confie le design de sa bouteille iconique aux street-artistes du collectif 9ème Concept. Pour cette 19ème collaboration, Desperados et l’artiste Théo Lopez repoussent les frontières de la création artistique. Au-delà de la pas si simple étiquette qu’il a conçue, Théo a imaginé toute une expérience unique permettant d’explorer toute une oeuvre de l’intérieur grâce à la réalité virtuelle. Une expérience accessible via une application déidiée et à télécharger sur son smartphone.

Théo Lopez et sa nouvelle oeuvre FUTURÉDITION

Depuis 1998, la marque de bière Desperados s’associe ainsi au collectif d’art urbain 9ème concept pour s’approprier sa bouteille collector annuelle. Cette année, et pour la troisième année consécutive, l’agence de storytelling MNSTR a travaillé en collaboration avec la marque et les artistes pour repousser les limites de l’art en le projetant dans l’univers visuel unique de la réalité virtuelle.

Théo Lopez, membre du collectif, a alors eu carte blanche pour réinventer l’étiquette de cette fameuse bouteille, dont les créations sont élaborées à l’aide de superpositions de matières et de couleurs différentes. En utilisant la technologie et la réalité virtuelle, vous pouvez littéralement passer à travers les matériaux, les textures et explorer tout le travail de sa toile en trois dimensions.

Pour vivre cette expérience unique, il vous suffit simplement de télécharger l’application dédiée sur desperadosfuturedition.com

« Hier on regardait une oeuvre d’art, demain on la découvrira de l’intérieur »

Lorsqu’il peint, Théo Lopez joue avec la superposition des couleurs et des matières afin de créer de nouvelles formes, et de nouvelles couleurs. Son projet « FUTURÉDITION » consiste à décortiquer son processus créatif, puis à transformer sa toile en parcours de réalité virtuelle.

« L’idée était d’utiliser la technologie pour sublimer les étapes les plus intéressantes de mon processus de création. Grâce à la réalité virtuelle, on peut littéralement traverser la matière et les textures, et explorer ma toile dans un espace en trois dimensions. »

« Pour cette toile, j’ai joué avec des aplats de peinture traditionnels, des touches de spray aérosol et du collage de trames numérisées à partir de mes anciennes oeuvres. Toutes ces superpositions constituent la matière première de l’expérience. »

 

En plus d’être présent sur les étiquettes des bouteilles Desperados en réalité augmentée, le dispositif pourra également être testé toute l’année au cours d’animations PLV avec des casques de réalité virtuelle. La dimension artistique du projet sera également mise à l’honneur avec une exposition dans la base sous-marine de Bordeaux, lieu dédié à l’art contemporain, du 15 juin au 20 septembre prochain.

Vivez l'experience FUTURÉDITION