Assurément l’un des albums du Printemps. Il a tellement tourné dans les enceintes cet été qu’il était difficile de ne pas finalement en parler ici. Et puis, Morningside de Fazerdaze apportera forcément ce soleil et cette chaleur qu’il nous manque tant pour cette rentrée. Meilleur remède contre cette morosité ambiante ❤️

Vous n’avez pas idée tout ce qu’a déjà pu accomplir Amelia Murray, aka Fazerdaze, avant de sortir son premier album Morningside. La nouvelle it-girl de la scène indie néo-zélandaise a récolté les louanges de NME, joué avec Unknown Mortal Orchestra et Connan Mockasin, et a été invitée à rejoindre la Red Bull Music Academy à Montréal en 2016. En mai, elle sortait ainsi Morningside, son tout premier album et belle démonstration de son songwriting si complexe. Aujourd’hui, son single Lucky Girl culmine a plus de 3 millions de vues sur Youtube. Preuve que la musique de Fazerdaze a déjà su captiver les foules. Et tout cela n’est pas question de chance, bien au contraire !

Comme on peut l’apprendre dans les Inrocks, c’est au lycée que survient l’éveil musical de Fazerdaze. « Il y avait des gens cool et j’ai commencé à écouter Carol King et Bob Dylan. Le père d’un de mes amis qui vivait juste à côté de chez moi avait une énorme collection de CD. Il avait pris l’habitude de me faire une sélection et de me la prêter. Ensuite, je les lui rapportais, je lui disais ce que j’avais aimé ou non et il m’en redonnait. C’est lui qui m’a filé les Beatles par exemple. » Sa grand coup de coeur serait l’album Revolver. Réponse commune et convenu. Pourtant la musique de Fazerdaze et Morningside puisent au-delà de ces références musicales. Du nom de la banlieue d’Auckland dans laquelle Amelia Murray se sent enfin chez elle, cet album se promène prudemment sur le terrain rocailleux de la recherche de soit et de la paix intérieure.

À lire aussi ☞  Découvrez l'histoire de Killing In The Name dans Une chanson, l'addition ! 📺

 

 

Les douleurs de l’adolescence sont au coeur de Morningside, ainsi que les réflexions deAmelia Murray sur sa nouvelle vie d’adulte, dans laquelle l’amour n’a rien d’écoeurant. Sur chaque titre, Fazerdaze construit une relation intime avec son auditeur. Chaque chanson est personnelle. C’est comme lire le journal intime de quelqu’un avec sa permission : c’est parfois des sentiments et des émotions universels, c’est aussi et surtout des petits détails sensoriels et narratifs qui font de Morningside un album délicieusement authentique, proche et plein de bons souvenirs. Avec un certaine humilité et sans chercher à réinventer, Amelia Murray peut chanter cette peur subtile que l’on ressent en confiant ses sentiments à quelqu’un, ces sentiments amoureux débutants ou encore ce plaisir de se sentir enfin et pour la première chez soi.

Morningside est assurément un des très bons albums de cette année. Une belle fraîcheur printanière et plein d’énergie post-adolescente qui fait vraiment du bien. L’album a été écrit, produit, enregistré, mixé et masterisé par Amelia Murray, une approche qui permet à ce premier album d’exprimer véritablement la nouvelle place qu’elle occupe dans ce beau petit monde indé. Bienvenue à elle.

 

Morningside de Fazerdaze est disponible chez Flying Nun Records et il s’écoute à la suite du Bandcamp, Spotify et Deezer. Fazerdaze sera en concert le 25 septembre au Pop-Up du Label.

Écoutez Morningside de Fazerdaze

Achetez Morningside de Fazerdaze

Rejoignez l’évènement Fazerdaze au Pop-Up du Label

×