Juste avant de monter sur la scène Plage Arte Concerts, je suis parti à la rencontre de Le Comte, le temps d’une petite discussion au soleil. Échanger sur sa musique, ses inspirations et de sa Route du Rock.

Comme j’ai pu le raconter déjà il y a quelques jours, il faisait beau et chaud ce jour là sur Saint-Malo. Juste une petite averse quelques minutes avant qui aurait pu causer une petite frayeur à Christophe. Mais il en faudra finalement bien plus pour le faire descendre de son petit nuage. Forcément, pour ce grand fan de la Route du Rock qu’il est, jouer sur cette scène, sur la plage de Bon Secours au pied des remparts, aux ploufs des baigneurs, c’est quand même quelque chose. Entre inspiration, musique et souvenir du festival, Christophe me parle de tout ça à coeur ouvert.

À lire aussi ☞  Passez la nuit avec Parcels

Le Comte, c’est comme si le charmeur de serpents avait troqué sa flûte légendaire contre un synthé modulaire. Véritable laborantin et passionné d’expérimentations sonores, l’électro-musicien a publié son premier EP Chaleur et Mouvement l’année dernière. 4 titres oniriques à souhait. Une musique parfaite pour rêver. Rêver de ces « quatre filles » qu’il nous conte avec ses mélodies aussi chaleureuses que mouvementées. Son ambiant onirique toujours en évolution, aux boucles aériennes et éthérées, évoque autant les pionniers de la Kosmische Music que le duo culte Boards Of Canada. Et à l’heure de la sieste sur la plage, il nous aura bien fait rêver les yeux grands ouverts. Hypnotisés comme des lézards au soleil.

Écoutez Chaleur et Mouvement de Le Comte

Discutez avec Le Comte sur la plage de Bon-Secours


×