Dissimulée par une dense végétation, une gigantesque statue du Bouddha était restée en marge de la civilisation pendant des milliers d’années avant de réapparaître tout récemment. Elle pourrait bien être la plus grande au monde.

Elle était là depuis des siècles et des sicèles, mais personne ne l’avait remarquée… Taillée dans la montagne et cachée dans la verdure verdoyante de sa forêt, une géante statue du Bouddha a refait surface dans la province du Guizhou en Chine, à proximité de la ville de Guiyang. Comme le relate le site Epoch Times.

Oubliez le Grand Bouddha de Leshan, une nouvelle sculpture fait son entrée dans le jeu de la plus grande statue de Bouddha au monde. Restée invisible jusqu’ici, c’est la déforestation dans ses alentours qui a permis cette fantastique découverte. Un mal écologique pour un bien culturel, quelque part. Avec sa tête de Bouddha mesurant 16 mètres de haut, ce gigantesque monument pourrait bien être la plus grande statue au monde représentant Bouddha. Battant de quatre mètres le Grand Bouddha de Leshan et ses 71 mètres de haut pour 28 mètres de large.

À lire aussi ☞  Pourquoi Facebook a atteint les 2 milliards d’utilisateurs (et pas Copains d’avant) ?

Alors que la tête tournée vers l’Ouest est sculptée dans un rocher unique, le torse épouse la forme et les contours naturels de la montagne, précise les média chinois.

Selon la légende, le maître Hai Nang et son disciple Hai Tung, sous la dynastie des Tang, décidèrent d’ériger deux grandes statues de Bouddha à même la montagne pour prévenir leurs œuvres des catastrophes naturelles. L’apprenti partit en direction de Leshan tandis que le maître resta sur place, trop faible pour entamer le voyage. Hélas, Hai Nang est mort avant de terminer son travail et le Bouddha resté timide derrière la végétation ces derniers siècles resta inachevé.

 



PARTAGEZ CE PLAT AVEC VOS AMIS


×