C’est toujours un bon coup de coeur. Sheer Mag avait déjà sorti 3 EPs sobrement intitulés 7″, 7″ II et 7″ III sur Bandcamp et les voilà de retour avec une compilation de leur fameux EP. Rien de bien nouveau, mais ça donne l’occasion de jeter encore et encore une oreille à ce grand groupe découvert l’année dernière 🔥

Il est rare qu’un groupe face autant l’unanimité avec seulement 3 EPs et rien de bien nouveau à se mettre dans l’oreille depuis bientôt un an. Pourtant, voilà Sheer Mag de retour avec une compilation. Et encore une fois, Sheer Mag fait parler de lui dans les média US et dans les bouches d’une d’une fanbase de plus en plus énorme. Forcément grâce à leur punk rock homemade façonné par le meilleur de la pop d’aujourd’hui et le meilleur du rock des 70’s. Mais aussi à leur phénomène Christina Halladay. Un putain de cri du coeur pour ce petit groupe qui deviendra assurément très grand. Une valeur sûre de 2016, vivement qu’il grandisse en 2017 !

Rock Fever

Il est rare qu’un groupe de rock créé autant d’attente en si peu de temps. Sheer Mag a pour le moment que 3 EPs à proposer, enregistrés chez Static Shock Records, un petit label punk. Pourtant le quintet alimente une hyperbole de hype très forte dans les milieux. Rolling Stones les a mis sans hésiter dans la liste des artistes à découvrir en début d’année 2016, leur titre Fan The Flames est d’ailleurs dans le Top 2015 du magazine. Pitchfork ne cesse de les encenser. Coachella les a booké l’année dernière. Pas mal pour un groupe qui s’est réellement connaître qu’en septembre 2014… Il faut croire que leur politique d’envoyer bouler les média et les journalistes, et de se consacrer uniquement à la scène fait mouche. Comme le raconte The Guardian, la hype n’a jamais été aussi grande en Angleterre pour du rock venant de Philadelphie. Certains professionnels et journalistes ont tous du payer leur place pour assister à leur concert au Lexington à Londres en novembre 2015. Difficile de faire autrement, tellement on tombe amoureux de Sheer Mag dès la première écoute. Même si on est habitué à tous les passe-droits…

À lire aussi ☞  Appletop, le trio du bon son indé français, confirme avec Brave Mountains
Tina Halladay dans son public du Lexington posay

Le fond de commerce est plutôt simple pourtant. Sheer Mag récupère le meilleur du rock des 70’s pour le mettre à la sauce pop d’aujourd’hui. Saupoudré de la voix punk incroyable du phénomène Christina Halladay. La meilleur définition pour la définir et définir le groupe revient sans hésiter au Pitchfork : « They’re the Jackson 5 raised to play punk rock, with an F-5 tornado for a singer. » La voix est une chose, mais c’est aussi (et surtout) le style « duelling guitars » qui fait la force de Sheer Mag. Dans le plus pur style Thin Lizzy. Ajoutez à cela du funky rock sudiste façon Lynyrd Skynyrd, de la new wave ravagée et des structures pop à la Kiss. Un savant mélange de punk rock homemade. Un rock qui va directement au coeur pour faire bouger les hanches.

They’re the Jackson 5 raised to play punk rock, with an F-5 tornado for a singer!
– Pitchfork

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire aussi simple. Il faut croire que Sheer Mag détient la recette magique pour tout ravager. Vivement que le rouleau compresseur se mette en place d’ailleurs… Parce que l’attente commence à devenir bien longue. Petit groupe encore aujourd’hui, mais l’assurance de devenir un très grands groupes dès demain. Devenir un très grand groupe indie à l’image d’Alabama Shakes. Sauf que le blues est ici un punk rock des plus efficaces. « Jar of whiskey, Skinny Lizzy, that’s all I need, » crie Christina Halladay dans Sit and Cry, on ne va pas la contredire. Sheer Mag c’est l’assurance d’un rock sans limite. Pas si sombre dans les idées en plus, bien au contraire un rock en technicolor dans l’énergie qu’il dégage. 

☞ La compilation des 3 EPs 7″ de Sheer Mag sont sortis sur Static Shock Records et sont à écouter sur Bandcamp.

Écoutez Compilation LP de Sheer Mag